L’association

Dans le cadre de son action de défense des espaces naturels SNP a pour objectif de mobiliser tous les acteurs concernés particuliers, entreprises d’espaces verts, institutions, pour mener une lutte résolue contre les tueurs de palmiers le Charançon Rouge et le Paysandisia Archon

Revue De Presse

L’actualité en France et à travers le monde

Représentation

Colloques, conférences, réunions

Derniers articles

    21 mai, par Rédaction SNP

    Revue de presse

    Nous commençons et poursuivrons la publication de tous les articles concernant cette conférence. En espérant que celui-ci sera le premier d’une longue série à tout seigneur tout honneur, notre excellente relation Pascal Fayolle (...)

    20 mai, par Rédaction SNP

    le CRP cause nationale ?

    http://agriculture.gouv.fr/le-charancon-rouge-du-palmier
    À un moment où le bruit court que la lutte obligatoire décidée en 2007 au niveau européen serait abandonnée ce qui nécessiterait une réforme de l’arrêté français pour (...)

    20 mai, par Rédaction SNP

    Panic in tunisia..and in the Maghreb

    Nous n’avions pas encore fait le compte rendu du colloque de trois jours FAO fin mars à Rome car objectivement il n’a pas apporté techniquement scientifiquement grand-chose. C’est évidemment le résultat d’une préparation (...)

    19 mai, par Rédaction SNP

    le faux poivrier

    Notre ami Bertrand Duval, créateur de l’extraordinaire application Smartphone PALMWORLD (IOS) , désormais installé au Portugal nous écrit ceci "
    J’ai d’ailleurs très peu d’insectes malgré le fait d’être au coeur d’un parc (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1355

Edito

Edito avril 2017

14 mai, par PIETRA Hervé

Chers amis et passionnés du palmier,
Vous allez me pardonner, mais le montage de cette conférence de Rocbaron sur le Paysandisia me donne du travail. C’est à la fois passionnant et un peu stressant.
Quels autres sujets pourraient être rapidement évoqués :
* le plan régional de lutte il est surtout intéressant par son symbole. enveloppe tout de même limitée à 300 000 €. Le dossier est parcouru par quelques rebondissements dont le changement de président de région n’est pas le dernier. Profitant de connaître l’ancien au quotidien, les responsables E.V de la ville de Nice avait pris un peu d’avance dans leurs demandes de financement. Les marseillais risquent de se rattraper rapidement, les varois Est sont un peu hors sujet puisqu’ils misent à fond sur la stratégie 3 conventionnelle. Pour d’autres actions qu’ils pourraient proposer il pourrait leur être objecté qu’ils ont déjà bénéficié d’argent public par les fonds de la Cavem elle-même. Enfin en (...)