Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Vos papiers SVP ! Le passeport phytosanitaire européen

Vos papiers SVP ! Le passeport phytosanitaire européen

samedi 28 mars 2015 - Rédaction SNP

Les palmiers sensibles au charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) et au papillon palmivore (Paysandisia archon), de plus de 5 cm de diamètre de stipe à la base, doivent obligatoirement être accompagnés d’un Passeport Phytosanitaire Européen (PPE) lors de toute transaction commerciale dans le territoire de la Communauté Européenne. Le PPE garantit le contrôle vis-à-vis des ravageurs de quarantaine.

Voyons plus en détail la note technique que vient de publier la Draaf paca.

Quasiment rien à dire, très français réglementaire impeccable, bien documenté trois observations cependant :

1/ Comment avec de tels dons réglementaires en sommes-nous arrivés là !!

2/ Quand on lit "Il est conseillé d’isoler les palmiers récemment achetés, pour une durée minimale de 6 mois d’observation, avant de les planter sur leur site de destination". On devrait plutôt penser la quarantaine appelle la quarantaine !!

2/ Ce cher confidor si décrié, n’est-ce pas cher sénateur Labbé, est présent dans toutes les phases de protection, même pour garantir la stratégie bio des nématodes. Et on se bat tous les jours avec des mairies pour les persuader que le ZéroPhyto n’a strictement rien à voir avec la lutte contre les ravageurs puisqu’il y a dans les textes une dérogation......

Derniers articles

24 avril, par Rédaction SNP

Piegeage massif un CIL D’Hyères en veut.....

Lutte collective c’est d’abord des initiatives de terrain, les habitants des loubes n’ont pas attendu la sortie du futur arrêté de lutte pour prendre le taureau par les cornes et organiser une défense territoriale.
Nous les (...)

22 avril, par Rédaction SNP

La Tunisie est en guerre contre le charançon...

SNP se retrouve tout à fait dans ce face-à-face société civile -administration de protection des végétaux. Nous avons écrit à nos homologues tunisiens et aux responsables administratifs. Nous souhaitons ardemment instaurer une (...)

Edito

Edito de mars 2019

20 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous connaissons maintenant le calendrier. Le projet de nouvel arrêté de lutte sera présenté au CNOPSAV du 16 mai. S’il est approuvé, on peut espérer une publication du texte dans les premiers jours de juin.
Au-delà du compte rendu de la réunion de concertation DGAL du 11 février dont nous n’avons publié quelques extraits, il est difficile d’anticiper le contenu du futur arrêté.
On peut cependant (...)