Accueil > Réglementation > Importation > Visa pour macro-organismes non indigènes en lutte Bio

Visa pour macro-organismes non indigènes en lutte Bio

mercredi 22 avril 2015 - Rédaction SNP

Arrêté du 26 février 2015 établissant la liste des macro-organismes non indigènes utiles aux végétaux, notamment dans le cadre de la lutte biologique dispensés de demande d’autorisation d’entrée sur un territoire et d’introduction dans l’environnement

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000030511750&dateTexte=&oldAction=dernierJO&categorieLien=id

Dans la liste on trouve en ce qui concerne la lutte contre les ravageurs de palmier, les fameux nématodes prédateurs du CRP et du PA. Bien sûr ceci va calmer les ardeurs de ceux qui auraient voulu organiser un peu plus de concurrence en développant les importations de cet auxiliaire. Ils sont cependant sept acteurs importants par ailleurs. Certains sont assez discrets c’est en particulier le cas de Syngenta .......

Derniers articles

15 août, par Rédaction SNP

Du grabuge chez les saumons....

https://www.fishfarmingexpert.com/article/scottish-salmon-company-fed-too-much-slice-to-fish/
Depuis des années, notre veille documentaire nous signale l’apparition d’un phénomène inquiétant : "anti-lice drug emamectin benzoate" (...)

13 août, par Rédaction SNP

Sale temps pour Barbara Pompili ...

Néonicotinoïdes : où en est la recherche de solutions alternatives ?
https://fr.news.yahoo.com/neonicotinoides-ou-en-est-recherche-alternatives-155503691.html
On dit bien le chantre mais c’est bien Barbara Pomili qui a eu (...)

Edito

Edito de juillet 2020

3 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Mon premier edito date de février 2012 , depuis tous les mois quasiment sans interruption, j’ai fait le point du travail de l’association.
Toutes les bonnes choses ont une fin. Dans les semaines qui viennent je vais proposer en plein accord avec notre conseil d’administration la tenue d’une l’assemblée générale approuvant les comptes sociaux et la mise en sommeil de notre association pendant 3 ans.
Sous (...)