Accueil > L’association > Vie de l’association > Vendredi 28 septembre...

Vendredi 28 septembre...

jeudi 6 septembre 2018 - Rédaction SNP

 On connaît la formule du Maréchal Foch à la bataille de la Marne "Ma droite est enfoncée, ma gauche cède, tout va bien ; j’attaque ! » elle doit inspirer notre comportement depuis que avons perdu la bataille du Confidor que nous voulions maintenir à toute force encore quelques mois pour trouver des solutions de remplacement, chantier totalement laissé à l’abandon par la puissance publique,  État et régions ( Sud et Occitanie).

Aprés ce choc du 1er septembre passé nous avons imaginé la tenue dans le Var dans un premier temps, d’une réunion d’information ayant pour objectif d’aborder tous les aspects de la lutte contre les deux ravageurs de palmiers. La date est dans le titre. Le lieu : la gendarmerie du Golf-Hôtel caserne delort Cercle Mixte Gendarmerie 71 pl Gendarmes d’Ouvea, 83400 HYERES qui nous accueille obligeamment confirmant ainsi l’attachement qui est le sien à défense des palmiers puisque depuis des années elle abrite, les stages palmiers de la chambre d’agriculture du Var.

Cette réunion durera toute la journée ( 9h30-16 h) interrompue par un rapide déjeuner au mess de la Gendarmerie Mobile. nous serons dans une enceinte militaire de sorte qu’il est impératif que les participants soient connus de nos hôtes donc réservation obligatoire. Cette réunion s’adresse aux professionnels du palmier et aux services espaces verts des collectivités. Nous gardons cependant un quota de 15 % pour nos plus fidèles adhèrents. L’association sera représentée par sa vice-présidente, son président et trois ou quatre membres du conseil d’administration.

Le programment détaillé est en cours d’élaboration il sera diffusé en début de semaine prochaine. liste non définitive et non exhaustive des thèmes abordés :

* Point sur les stratégies encore autorisées

* La pratique du piégeage et connaissance des phéromones de capture les pratiques en France et à l’étranger

* Les pièges Multi Funnel Trap proposés par SNP mis en place d’un réseau de distribution

* Le produit PHOEMYC souche 203 la firme espagnole Glen biotech

* La pratique des nématodes ( nous l’espérons un accord tarifaire avec un important fournisseur)

* Le détecteur sismique de présence AGRINT ( nous espérons un accord commercial avec Agrint- Valeur-Tech)

* Les lanceurs d’alerte exemple GEOINSECTA ( Bioline)

* Etat des investigations sur la recherche répulsifs issus de substances naturelles

* Proposition d’un plan de lutte intégrée


 la participation des firmes M2I LS, Bioassays, Gritche, Glenbiotech, Valeur-Tech, Bioline est attendue à confirmer. La Presse sera évidemment conviée.
 

 

Portfolio

Derniers articles

12 décembre, par Rédaction SNP

Palmier dattier classé par l’Unesco symbole de prospérité

Dubai (Published : December 12, 2019 00:22 AFP) The date palm, which was recognised by Unesco on Wednesday, has for centuries played an important role in the establishment and growth of civilisations in the hot and dry (...)

11 décembre, par Rédaction SNP

INRA + IRSTEA = INRAE

À partir du 1er janvier 2020, l’Inra (1) et l’Irstea (2) fusionnent pour devenir l’Inrae.
Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont (...)

11 décembre, par Rédaction SNP

l’ Acarien parasite : Centrouropoda spp.

Déjà signalé dans les travaux de Palm Protect ce parasite, vient de faire l’objet de cet article publié dans Zootaxa toutes les voies de la recherche biologique doivent être mises à contribution.
Cette étude poursuit les (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)