Accueil > L’association > Veillée d’armes

Veillée d’armes

mardi 9 juillet 2013 - Rédaction SNP

Demain et vendredi deux réunions de la plus grande importance à la DGAL rue de Vaugirard. Nous sommes satisfaits que le travail du bureau, du conseil d’administration, votre soutien permettent aujourd’hui à votre association d’exprimer à l’échelon national les attentes des propriétaires privés de palmiers. Merci aussi et surtout au Ministère de nous avoir entendu.

La première réunion se tient à la demande du député varois Jean-Pierre Giran. Il a souhaité être entouré par quelques sachants et nous sommes très honorés d’avoir été choisis par lui. Il est emblématique que l’élu national de la circonscription d’ Hyères, cité des palmiers si cruellement touchée puisse donner son analyse de la situation.

 La seconde numériquement beaucoup importante réunira tous les acteurs de la filière, administration centrale et régionale, responsables de la protection des végétaux, organismes dédiés, chercheurs, ingénieurs de l’ANSES..... l’occasion de faire le point sur le bilan de la lutte contre les ravageurs du palmier, sur lequel nous ne pourrons à notre grand regret que nous montrer critiques.

 Mais nous y allons aussi dans un esprit constructif qui sera d’autant plus facile à exprimer qu’une réponse satisfaisante sera sur le point d’être donnée aux attentes exprimées dans notre pétition au ministre Stéphane Le Foll.

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)