Accueil > Partenaires*Pro > Plantes & Cités > Veille technique et scientifique Ecophyto ZNA Pro

Veille technique et scientifique Ecophyto ZNA Pro

vendredi 5 septembre 2014 - Rédaction SNP

Cette veille technologique par des tenants quelquefois un peu caricaturaux, du 0 phyto absolu, recèle néanmoins quelques éléments intéressants.

1/ D’abord la sortie de l’arrêté du 24 juillet 2014 consolidant la stratégie N°3 micro injection avec EMAB (émamectine benzoate nom commercial REVIVE firme Syngenta ) dans la lutte contre le charançon rouge. Merci de l’avoir signalé sachant que SNP s’est mobilisée pendant deux ans pour cette stratégie qu’elle considère comme une avancée décisive pour la sauvegarde de nos palmiers patrimoine

2/ 3 autres articles ont attiré notre attention mais l’association n’est pas membre de Plantes & Cités ( cotisation hors de portée de nos finances ! ) n’a pu avoir le texte intégral en accès direct.

* DESFONTAINES, Michel. Monaco. Un drone s’attaque au charançon rouge du palmier. Paysage actualités, juillet-août 2014, n° 371, p.32-33 (2 p.).
La Principauté de Monaco présente le drone, nouveau matériel utilisé pour la lutte préventive contre Rhynchophorus ferrugineus, le charançon rouge du palmier.
Article / 04562
 on s’en remettra, on sait ce que nous pensons des drônes-gadgets mais la principauté est un État souverain...

 si* GOLDI HOFBAUER, Margrith. De nouveaux organismes nuisibles marqueront-ils à l’avenir l’image de nos villes ? [Beeinflussen neue Schadorganismen künftig das Bild unserer Städte ?]. Anthos, 2014, n° 2, p. 48-51 (4 p.).
L’auteur évoque les conséquences de l’arrivée des organismes nuisibles sur l’image de la ville et des espaces verts urbains, notamment dans le service des parcs et promenades de Zurich (Suisse). Quelques exemples de ravageurs sont notés. Les coûts et les mesures de prévention sont également abordés ainsi que les mesures d’urgence collaboratives et préventives à mettre en place. Un tableau (en allemand) donne un aperçu des actuels et potentiels organismes nuisibles.
Article / 04545
Document en français et allemand

ça peut être très intéressant. Nous allons nous le procurer.


* HADDAD, Yaël. Charançon rouge. Abattage d’un palmier infesté. Matériel & paysage, juin-juillet 2014, n° 103, p.39-41 (3 p.).
A l’occasion d’un chantier réalisé dans le Var, le protocole d’abattage d’un palmier infesté par le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) est présenté par l’entreprise spécialisée La Sylvestre. Cette étape est l’une des interventions prévues dans le cadre de la lutte obligatoire contre ce coléoptère. Un point sur la réglementation est fait.
Article / 04526

Nous connaissons cette journaliste horticole qui suit l’activité de notre association. Nous allons nous efforcer d’obtenir copie de cet article qui nous permettra de rédiger un post sur les déchets de palmiers infectés dont la gestion par les collectivités locales n’a pas été satisfaisante du tout.

 

 

 

Derniers articles

19 février, par Rédaction SNP

Le plan Ecophyto 2 « + »

TVA Agri met la pression à la veille du salon de l’agriculture et dans la perspective du nouveau plan Eco-Phyto qui serait publié fin mars.
FNSEA rappelle que l’Inra estime au minimum à une demi douzaine d’années (...)

19 février, par Rédaction SNP

Une thèse plein cadre

Une thèse plein cadre
https://rua.ua.es/dspace/bitstream/10045/73611/1/tesis_johari_bin_jalinas.pdf

19 février, par Rédaction SNP

Khalifa Date Palm award

Il faut en premier lieu saluer la distinction de la chercheuse française Muriel Gros-Balthazard que toute honte bue nous ne connaissions pas. On a ensuite relevé les travaux du docteur Luigi Porcella qui concernent (...)

Edito

Edito de janvier 2018

5 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois de janvier a été marqué par deux manifestations :
* En région PACA le débriefing de la politique environnement. Le palmier s’en sort plus qu’honorablement puisqu’il fait partie des quatre exposés présentés. Celui de la cheffe de service du département environnement & biodiversité ( qui nous a rassuré sur le maintien en 2018 de l’enveloppe de financement) et celui du directeur du Parc (...)