Accueil > Partenaires*Pro > Val’hor > Une remarquable initiative...

Une remarquable initiative...

mercredi 18 avril 2018 - Rédaction SNP

https://www.valhor.fr/index.php?id=727

DU 15 AU 24 JUIN 2018

une semaine de promotion des pollinisations 

SNP approuve à 1000% et a demandé le Kit communication. Ne nous voilons pas la face, nous devons gérer et anticiper les éventuelles conséquences des, souvent inévitables, traitements phytosanitaires. Soyons persuadés de la nécessité du rabattage des inflorescences.

Kit communication ( à disposition des adhérents)

5 affiches
50 pique-pots
La liste des plantes mellifères (nous la publierons à réception)
100 flyers grand publics personnalisables
Une fiche conseil pour promouvoir la semaine des fleurs pour les abeilles

Pendant une semaine, du 15 au 24 juin, les particuliers seront invités à se rendre dans les points de vente participants à l’opération pour acheter des plantes mellifères et contribuer ainsi au maintien d’espaces fleuris – dans les jardins, sur les balcons, sur les terrasses – et à la protection des abeilles.

Cette opération permet de mettre en avant les bénéfices des plantes mellifères, qui constituent une ressource alimentaire essentielle pour la survie et la santé des abeilles et des pollinisateurs.

Portfolio

Derniers articles

2 décembre, par Rédaction SNP

Une meute à la poursuite du charançon.....

Pas sûr que la définition du lanceur d’alerte " celui qui signale, crime ou un délit, une violation grave et manifeste d’un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France, " s’applique évidemment à (...)

1er décembre, par Rédaction SNP

Alerte charançon de l’agave

En janvier 2019 avions déjà fait un premier post. Le Lien Horticole nous informe à nouveau.
C’est une très mauvaise nouvelle mais nous aurions tort de la laisser en l’état. Il faut donc faire de la détection systématique, (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)