Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Une plateforme d’épidémiosurveillance pour les organismes de quarantaine

Une plateforme d’épidémiosurveillance pour les organismes de quarantaine

vendredi 21 février 2020 - Rédaction SNP

Extraits de la publication du lien horticole

Le site internet de la plateforme d’épidémiosurveillance en santé végétale sera mis en ligne pour le salon de l’agriculture qui débute samedi 22 février 2020. Nous aurions tout dés lundi....

Complémentaire aux dispositifs de surveillance existants, la plateforme d’épidémiosurveillance en santé végétale (ESV) a été lancé en juillet 2018, une équipe opérationnelle composée de statisticiens, informaticiens, épidémiologistes et chargés de communication a commencé ses travaux sur la surveillance des organismes nuisibles. Des groupes de travail ont été mis en place pour certains organismes de quarantaine comme Xylella fastidiosa ou le nématode du pin (Bursaphelenchus xylophilus).

Si les Bulletins de santé du végétal (BSV) se focalisent sur les maladies et ravageurs déjà présents sur le territoire, la plateforme se focalise plutôt sur les organismes de quarantaine (prioritaires ou non). Le site Internet devrait être mis en ligne pour le Salon de l’agriculture Il centralisera les données et informations. On y retrouvera une rubrique diagnostic, avec notamment des fiches de reconnaissance, une veille sanitaire et scientifique sous forme d’articles, des bulletins hebdomadaires sur les organismes nuisibles…
Animations sur le stand de l’Inrae pendant le SIA

Lors du salon de l’agriculture, des membres de l’équipe de la plateforme ESV présenteront sur le stand Inrae des animations autour de deux organismes nuisibles, potentiels ravageurs de nos cultures (Xylella Fastidiosa et le nématode du pin). Une application de datavisualisation cartographique et un outil de veille d’informations en ligne sur le site web de la plateforme ESV seront également présentés. Et un jeu de piste “Découvrez les membres partenaires de la Plateforme ESV” sera proposé sur le stand.

 Commentaire SNP : on verra lundi..... mais en attendant pourquoi ce focus sur Xylella qui n’inquiète pas tant que ça les professionnels français et le nouveau venu le nématode du pin le virus des riches sylviculteurs. Pas un mot de nos "anciens" ravageurs pourtant bien actifs sur le terrain ( charançon rouge du palmier, Paysandisa , procéssionnaire du pin, pyrale du buis, tigre du platane, charançon des agaves .......)

Derniers articles

7 avril, par Rédaction SNP

Apprenez à le connaître pour mieux le combattre....

Polilla de la palma = Papillon de nuit qu’on ne voit que le jour
nous en parlions déjà en 2016 https://sauvonsnospalmiers.fr/le-paysandisia-belle-de-nuit-belle-de-jour.html
Relisons les conseils d’Éric Chapin : (...)

3 avril, par Rédaction SNP

La Phoenix reclinata ou Palmier du Sénégal

La Phoenix reclinata es una de las pocas palmeras multicaules, es decir, de varios tallos, que tienen las hojas pinnadas y largas. Pero aparte de eso, es también una de las que mejor resiste la sequía una vez establecida, y (...)

2 avril, par Rédaction SNP

Un remarquable Webinaire fancophone....

Il y a bien longtemps que SNP évoque la lutte autocide aujourd’hui appelée Technique de l’Insecte Stérile TIS
http://www.sauvonsnospalmiers.fr/lutte-autocide-20-fois-sur-le-metier-remettez-votre-ouvrage.html
En mai 2019 à (...)

Edito

Edito de février 2020

20 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En cette période si extraordinairement troublée, quasiment impossible de faire la synthèse du mois précédent.
Toutes les manifestations programmées dans lesquelles nous avions prévu de défendre vos couleurs, sont annulées souvent sine die. En particulier le colloque de Cannes du 30 avril auquel nous avions travaillé avec la direction des espaces verts. Il est reporté d’un an.
Il faut (...)