Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Une île (dés)enchantée : Porquerolles (83)

Une île (dés)enchantée : Porquerolles (83)

lundi 27 octobre 2014 - Rédaction SNP

Quand on ne regarde plus la mer, on découvre atterré le spectacle catastrophique d’un important patrimoine de phœnix en déshérence. Palmiers publics ou privés sont en voie de disparition. Comment, d’abord dans une île, le joyau du plus grand département touristique de France a-t-on, à ce point été négligents contrairement à tous les engagements et les déclarations de circonstance des décideurs politiques depuis des années ?

Comment dans un marché immobilier de niche ou le mètre carré doit dépasser 15000 € /M2 a-t-on laissé des palmiers sans protection, sans soin, sans compétence ? par manque d’argent ?

Alors que les membres de notre association ont prouvé depuis trois ans avec des moyens financiers contrôlés qu’en appliquant sérieusement les dispositions tout simplement légales de l’arrêté de juillet 2010 on pouvait protéger son patrimoine avec un taux de casse très faible.

 Un dernier espoir : pour faire oublier leur impéritie que les pouvoirs publics et les propriétaires privés sauvent ce qui peut encore l’être en mettant en œuvre la stratégie 3 de ce même arrêté par un recours massif au traitement par micro-injection et utilisation du produit Revive à forte rémanence et en évitant surtout de se lancer dans des expérimentations qui ne présentent aucune garantie de résultat comme toute expérimentation d’ailleurs...... il n’est plus temps de prendre le moindre risque avec des produits non autorisés.

 

 

Portfolio

Derniers articles

17 août, par Rédaction SNP

Cannes suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

15 août, par Rédaction SNP

Missions ANSES /Végétaux

Pas inutile, de prendre conscience de l’ampleur des missions de l’ANSES sur l’ensemble des problèmes de protection des végétaux.
Pour autant, et c’est la contrepartie de son autorité, l’agence doit sans doute être, encore plus (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)