Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Une fausse bonne idée ....

Une fausse bonne idée ....

jeudi 17 septembre 2015 - Rédaction SNP

Pas franchement emballé par cette proposition. De plus de 40 ans le sud de la France est envahi par les pies. elles n’ont en rien empêché l’installation du charançon ou du papillon. Par ailleurs, elles sont de redoutables prédateurs de nichées ce qui n’est pas de nature à défendre la biodiversité. Nous sommes donc pas favorables à la fabrication de nichoirs pour pies. Dans la documentation SNP on trouve l’existence de faucons chicqueras aussi prédateurs de CRP mais qui ne sont présents qu’au sud du sahara.

Par contre, certains de nos adhérents nous signalent l’efficacité de chats contre le paysandisia particulièrement sur les trachycarpus dont ils atteingnent le cœur en une fraction de seconde.

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)