Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Une fausse bonne idée ....

Une fausse bonne idée ....

jeudi 17 septembre 2015 - Rédaction SNP

Pas franchement emballé par cette proposition. De plus de 40 ans le sud de la France est envahi par les pies. elles n’ont en rien empêché l’installation du charançon ou du papillon. Par ailleurs, elles sont de redoutables prédateurs de nichées ce qui n’est pas de nature à défendre la biodiversité. Nous sommes donc pas favorables à la fabrication de nichoirs pour pies. Dans la documentation SNP on trouve l’existence de faucons chicqueras aussi prédateurs de CRP mais qui ne sont présents qu’au sud du sahara.

Par contre, certains de nos adhérents nous signalent l’efficacité de chats contre le paysandisia particulièrement sur les trachycarpus dont ils atteingnent le cœur en une fraction de seconde.

Derniers articles

8 décembre, par Rédaction SNP

FAO 2020 L’année internationale de la protection des plantes

Rappel : version française changer la langue de l’original puis revenir au français.
S’il en était encore besoin, la démarche historique de la FAO confirme la nécessité de protéger aussi le patrimoine des palmiers de (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

Dominique Coutinot N° 56

Encore plus important que d’habitude.... le formidable travail gratuit on ne le dira jamais assez , de Dominique Coutinot.
Tentez de lire la réglementation phytosanitaire en vigueur au 14 décembre 2019
Rassurez-vous un (...)

6 décembre, par Rédaction SNP

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.
L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV (...)

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)