Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Une décision bien de chez nous .....

Une décision bien de chez nous .....

lundi 18 novembre 2013 - Rédaction SNP

..... car de portée en réalité limitée

 conséquences du Grenelle 2

A compter du 1er septembre ( circulaire du 5 août 2013) les autorisations de mise sur le marché sont désormais soumises à la consultation du public. idem pour les décisions de retrait et de modification d’autorisation.
Une première série de projets de décisions d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de produits phytosanitaires et d’homologation de matières fertilisantes et de supports de culture est soumise à la consultation du public sur le site du ministère de l’Agriculture jusqu’au 4 décembre prochain. les projets de décisions sont accompagnés de l’avis de l’Anses. Durée de consultation trois semaines. Le dossier doit comporter une note grand public ( protection du secret industriel) Volume estimé de dossiers : 400 par an. A noter que jusqu’alors, l’avis de l’ANSES et la décision d’AMM étaient rendus publics, consécutivement à la signature de la-dite décision. Cet alourdissement de procédure ne présente en gros qu’un effet d’annonce. Beaucoup de bruit pour trois semaines de délai ! Encore qu’il pourrait venir à l’esprit de certains de se livrer à une analyse avantages/couts des décisions de retrait qui serait transmise au ministère. Enfin, il est toujours regrettable de charger la barque administrative. Les grandes firmes sont toujours capables de rester à flot comme elles sont de moins en moins nombreuses les prix de leurs produits deviennent prohibitifs.


 

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)