Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Témoignages étrangers > Une Communication du Sénat italien...

Une Communication du Sénat italien...

lundi 8 juin 2015 - Rédaction SNP

Merci à Robert Castellana (passions végétales http://www.listephoenix.com) de nous avoir transmis ce rapport d’une commission sénatoriale italienne.

Ce que nous voulons d’abord retenir est que l’Italie plaide pour la lutte contre le charançon alors qu’il y a quelques mois des bruits avaient couru qu’elle était tentée de jeter l’éponge. Bien que protégés par une directive européenne, nous en avions été très émus et attristés.

La commission dresse un rapide catalogue, un peu à la Prévert, des différentes approches de lutte. Nous avons relevé en ce qui concerne l’endothérapie avec des insecticides systémiques une grande marque d’intérêt avec des réserves sur les taux résiduels dans les bases de palme. Quelle molécule a t-elle été utilisée ? Ce qui est important c’est le taux de résidus dans le bourgeon apical. Nous invitons la firme Syngenta à s’adresser directement à cette commission pour lui apporter tout élément d’information complémentaire . Elle évoque aussi brièvement le champignon entomopathogéne Metarhizium anisopliae ( cousin du Beauveria Bassiana ) en insistant sur les données manquantes encore concernant son efficacité et les risques de son interaction avec l’entomofaune .

Elle ne semble pas plus documentée que nous sur les travaux de Palm Protect en émettant cependant le voeu de poursuivre dans le cadre du programme de recherche Horizon 2020. Elle insiste enfin sur les perspectives du bio contrôle pour lequel la recherche doit beaucoup s’investir.

 

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)