Accueil > L’association > Vie de l’association > Une candidature bien symbolique....

Une candidature bien symbolique....

mardi 9 février 2016 - Rédaction SNP

 Tous nos adhérents connaissent certainement l’AFFP association française de protection des plantes organisme quasiment institutionnel dont la réputation n’est plus à faire. Les colloques qu’elle organise sont toujours des succès. Depuis 2012 nous avons pu dans les limites contraintes de notre budget participer à une demi-douzaine de manifestations et au premier chef le colloque de janvier 2013 à Niçe consacré au CRP. SNP est adhérente d’AFPP c’est la raison pour laquelle nous avons pu poser notre candidature pour le renouvellement du deuxième collège du conseil d’administration.

 Trois postes à pourvoir et quatre candidatures dont trois sont des membres du conseil d’administration. Dès lors il est probable que le seul vote en faveur de votre président sera le sien !

 Qu’importe, nous voulions simplement par cet acte de candidature symbolique attirer l’attention sur les associations de la société civile qui s’inquiètent des résultats de la recherche consacrée à leurs préoccupations et que, s’ils manquent de culture scientifique ne sont pas pour autant incompétents dans le management de projets.

 le bilan si ténu de la lutte contre les ravageurs de palmiers prouve à quel point nous sommes légitimes à avoir cette prétention.

 

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)