Accueil > L’association > Vie de l’association > Un tarif Syngenta exclusif SNP.......

Un tarif Syngenta exclusif SNP.......

dimanche 22 février 2015 - Rédaction SNP

Chacun ses méthodes...... Poursuivant son effort de promotion de l’approche endothérapie, sans pour autant abandonner les 2 autres stratégies, ni la recherche de nouvelles solutions, nous venons de persuader la firme de faire, pour nos adhérents, un barème spécial. Autour de 15% de baisse, suite d’une première réduction en août 2014 (jusqu’à 30 %). Notre méthode de négociation se trouve ainsi récompensée.

On peut trouver cela encore beaucoup trop cher. C’est vrai dans l’absolu, en particulier pour les heureux propriétaires de nombreux palmiers patrimoine. Mais c’est faux, relativement au coût des autres stratégies, comme nous l’avons prouvé dans une étude comparative. Mais comparer avec quoi ?

Les mairies qui ne font pas de prévention, alors qu’elles sont largement dans la zone des 100 m, celles qui ne font que quatre ou cinq traitements de nématodes par an, alors qu’il en faut 10, celles qui oublient l’exigence de traitement phyto l’été. Le triste résultat est le plus souvent sous nos yeux. Mais il y en a tout de même qui sont dans les clous ....

Les particuliers qui s’occupent eux-mêmes de leur traitement, en achetant leur "Confidor" à l’étranger, sont tout aussi critiquables, même si, ayant pour l’essentiel préservé leur patrimoine, ils ont concouru à l’intérêt général. Mais il y en a tout de même qui sont dans les clous ....

Il reste encore un potentiel de baisse, lié à des marchés de masse que pourraient négocier les mairies les plus concernées, permettant au Maire de faire profiter ses administrés-électeurs du tarif municipal. Nous savons que la firme, avec quelques aménagements et conditions, n’est pas opposée à ce principe.

Cette approche personnelle du Premier magistrat présente évidemment beaucoup plus de chances d’aboutir que des regroupements de communes dont l’histoire récente a amplement montré les affres !!

Pour nos adhérents actuels ou futurs, ce tarif est réservé aux détenteurs d’une carte SNP Premium au tarif annuel unique de 30 €, leur permettant d’être gagnant dans tous les cas de figure. Par ce raisonnement gagnant-gagnant, nous espérons des ressources financières vitales pour SNP, qui se bat sans subvention publique et avec une cotisation maintenue à 10€.

Dès demain, un courrier explicatif clair vous sera adressé.

 

 

Derniers articles

16 janvier, par Rédaction SNP

Pays des Alpes-Maritimes : Magazine hebdomadaire d’information

Ce magazine hebdomadaire très connu dans le département nous fait l’honneur d’un article sur nos rencontres de Monaco du 15 décembre conduites par Listephoenix associée aux "Fous de Palmiers" et SNP. Nous en remercions (...)

11 janvier, par Rédaction SNP

Le feuilleton niçois, nouvel épisode

La mairie de Nice ( et Nice-Matin) se rendent donc à l’évidence la ville ne respecte pas la réglementation ( voir portfolio).
Christian Estrosi peut toujours interpeller Nicolas Hulot, pourquoi ne l’a-t-il fait plus tôt ? (...)

8 janvier, par Rédaction SNP

Porquerolles : le coffre-fort de la biodiversité

https://youtu.be/fLsjYnWQuL4
http://www.cbnmed.fr/pres/index.php http://www.cbnmed.fr/pres/index.php
Cette vidéo a été réalisée par l’équipe de la conservatrice Sylvia Lochon-Menseau avec laquelle le PNPC collabore pour (...)

Edito

Edito de décembre 2017

5 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dernier édito de l’année, date limite pour commenter un événement phare de 2017 : l’important rapport de l’ANSES sur la politique conduite par la communauté d’agglomération CAVEM (Var Est) dans la lutte contre le CRP. Nous l’avons publié dès sa sortie le 8 décembre, en annonçant que nous réservions nos commentaires pour laisser aux responsables de la CAVEM le temps de faire les leurs. (...)