Accueil > L’association > Vie de l’association > Un tarif Syngenta exclusif SNP.......

Un tarif Syngenta exclusif SNP.......

dimanche 22 février 2015 - Rédaction SNP

Chacun ses méthodes...... Poursuivant son effort de promotion de l’approche endothérapie, sans pour autant abandonner les 2 autres stratégies, ni la recherche de nouvelles solutions, nous venons de persuader la firme de faire, pour nos adhérents, un barème spécial. Autour de 15% de baisse, suite d’une première réduction en août 2014 (jusqu’à 30 %). Notre méthode de négociation se trouve ainsi récompensée.

On peut trouver cela encore beaucoup trop cher. C’est vrai dans l’absolu, en particulier pour les heureux propriétaires de nombreux palmiers patrimoine. Mais c’est faux, relativement au coût des autres stratégies, comme nous l’avons prouvé dans une étude comparative. Mais comparer avec quoi ?

Les mairies qui ne font pas de prévention, alors qu’elles sont largement dans la zone des 100 m, celles qui ne font que quatre ou cinq traitements de nématodes par an, alors qu’il en faut 10, celles qui oublient l’exigence de traitement phyto l’été. Le triste résultat est le plus souvent sous nos yeux. Mais il y en a tout de même qui sont dans les clous ....

Les particuliers qui s’occupent eux-mêmes de leur traitement, en achetant leur "Confidor" à l’étranger, sont tout aussi critiquables, même si, ayant pour l’essentiel préservé leur patrimoine, ils ont concouru à l’intérêt général. Mais il y en a tout de même qui sont dans les clous ....

Il reste encore un potentiel de baisse, lié à des marchés de masse que pourraient négocier les mairies les plus concernées, permettant au Maire de faire profiter ses administrés-électeurs du tarif municipal. Nous savons que la firme, avec quelques aménagements et conditions, n’est pas opposée à ce principe.

Cette approche personnelle du Premier magistrat présente évidemment beaucoup plus de chances d’aboutir que des regroupements de communes dont l’histoire récente a amplement montré les affres !!

Pour nos adhérents actuels ou futurs, ce tarif est réservé aux détenteurs d’une carte SNP Premium au tarif annuel unique de 30 €, leur permettant d’être gagnant dans tous les cas de figure. Par ce raisonnement gagnant-gagnant, nous espérons des ressources financières vitales pour SNP, qui se bat sans subvention publique et avec une cotisation maintenue à 10€.

Dès demain, un courrier explicatif clair vous sera adressé.

 

 

Derniers articles

22 janvier, par Rédaction SNP

Les tunisiens à l’écoute de l’Anses

L’éradiction du charançon rouge est quasiment impossible
https://chroniques.tn/2019/01/leradiction-du-charancon-rouge-est-quasiment-impossible-dans-la-zone-mediterraneenne/
Il est quasiment, impossible d’arriver à (...)

20 janvier, par Rédaction SNP

the wasting of ornamental palms by RPW

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Publication très récente sous la signature d’ auteurs célèbres comme HOODLE et FALEIRO on y trouve une analyse assez semblable à celle de (...)

18 janvier, par Rédaction SNP

Réunion nationale de concertation

Est-ce le résultat de nos efforts acharnés pour demander la réunion du comité de pilotage CRP PACA on ne le saura jamais...
Mais le DGAL invite les SRAL , les FREDON des régions SUD, OCCITANIE, CORSE, NOUVELLE AQUITAINE (...)

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)