Accueil > Revue De Presse > Un reportage pour pas grand-chose

Un reportage pour pas grand-chose

dimanche 6 août 2017 - Rédaction SNP

ARTE JOURNAL  Le charançon rouge est apparu en France dans le Var il y a dix ans. L’insecte a déjà causé beaucoup de dégâts : environ 20% des palmiers ont été détruits sur un total d’1,5 millions de spécimens dénombrés en PACA. Dans la région, la contre-attaque s’organise. Dans les zones contaminées, les propriétaires ont l’obligation légale de faire surveiller et traiter leurs palmiers. Reportage du 5/08/2017 21h.

 Pas grand-chose à dire sur la présentation : les images sont explicites, mais auraient pu être tournées en 2010-11 ( quelques petites maladresses cependant, la femelle pond jusqu’à 300 oeufs mais pendant toute son existence de 2 à 4 mois, la colonisation d’autres palmiers se fait non par la larve mais par le coléoptère lui-même, l’appétence pour le Canariensis tiendra plus à la taille de son bourgeon apical).

Les chiffres avancés surprennent : 1,5 millions de spécimens dénombrés en PACA. On se demande d’ou vient ce chiffre faramineux (notre estimation # du tiers). Plus étonnant encore le pourcentage de pertes estimées à 20 % sur les variétés Phœnix ( notre estimation pour tout le Var au-delà de 50 %) . Là aussi on a sentiment d’être en 2010-11....

 On est content de savoir que la contre-attaque s’organise pour un ravageur en lutte obligatoire depuis le 21 juillet 2010 !! 

Les vrais questions ne sont pas évoquées : 

- la fin de la lutte par nématodes, victime du niveau d’infestation et du réchauffement climatique.

- la rivalité des stratégies phyto sur un fond de distorsions tarifaires catastrophiques.

- le non recours systématique au piégeage.

- l’absence de perspectives de solution bio efficaces et bon marché, la Recherche sur ces sujets à l’abandon.

- l’échec de la lutte obligatoire.

- la mobilisation de la Région PACA perspectives

- l’organisation des professionnels du palmier.

- l’attente d’une vraie définition nationale de la lutte collective et des plans de gestion intégrée ( IPM)

- l’abandon de la lutte au niveau européen

 ARTE la chaîne de l’excellence...... peut mieux faire.

 

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)