Accueil > Documentation > Entomologie > Un petit livre utile...

Un petit livre utile...

jeudi 1er mai 2014 - Rédaction SNP

L’association vient de faire l’acquisition de cet ouvrage

"Les plantes mellifères mois par mois : Connaître les 100 plantes les plus intéressantes pour les abeilles de janvier à décembre"

Presentation par l’éditeur : Une très grande diversité de plantes est nécessaire pour couvrir les besoins de l’abeille, notamment en protéines. A l’heure où les colonies d’abeilles sont fragilisées par de multiples agressions, une alimentation diversifiée est gage de santé. Ce livre permettra aux apiculteurs d’identifier et de connaître, mois par mois, les plantes mellifères les plus intéressantes pour les abeilles. Classées par ordre de floraison, une centaine de plantes, sauvages ou horticoles, sont ainsi présentées. Pour chacune d’elles, au moins 2 photos permettent une identification précise.

 En l’état actuel des stratégies de lutte ( hors expérimentation) le recours au phyto est incontournable. Les stratégies un et deux sont concernées particulièrement il faut le dire la stratégie "nématodes" qui au plus fort de l’été doit utiliser du confidor. La stratégie trois n’échappe pas à ce souci de protection des abeilles bien que les études en cours révéleraient des taux de résidus quasiment nuls ..... à suivre.

 Les trois stratégies sont concernées par ces dispositions :

"A l’exception des traitements effectués en cultures protégées non accessibles aux pollinisateurs, les inflorescences de tout palmier traité par pulvérisation foliaire ou traitement du sol avec des préparations insecticides à base d’imidaclopride ou en injection par des préparations insecticides à base de benzoate d’émamectine doivent être coupées et éliminées durant le traitement et à leur émergence durant l’année qui suit le traitement."

 Nous suggérons donc à l’association , de développer la plantation de plantes mellifères, mais également de solliciter la recherche pour qu’elle nous conseille des répulsifs d’abeilles que nous pourrions appliquer en foliaire ou en endothérapie ceci permettrait en cas de succès avéré d’obtenir la suppression du rabattage des inflorescences est donc une très substantielle économie d’argent.

Calendrier en Portofolio

Portfolio

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)