Accueil > Documentation > Entomologie > Un petit livre utile...

Un petit livre utile...

jeudi 1er mai 2014 - Rédaction SNP

L’association vient de faire l’acquisition de cet ouvrage

"Les plantes mellifères mois par mois : Connaître les 100 plantes les plus intéressantes pour les abeilles de janvier à décembre"

Presentation par l’éditeur : Une très grande diversité de plantes est nécessaire pour couvrir les besoins de l’abeille, notamment en protéines. A l’heure où les colonies d’abeilles sont fragilisées par de multiples agressions, une alimentation diversifiée est gage de santé. Ce livre permettra aux apiculteurs d’identifier et de connaître, mois par mois, les plantes mellifères les plus intéressantes pour les abeilles. Classées par ordre de floraison, une centaine de plantes, sauvages ou horticoles, sont ainsi présentées. Pour chacune d’elles, au moins 2 photos permettent une identification précise.

 En l’état actuel des stratégies de lutte ( hors expérimentation) le recours au phyto est incontournable. Les stratégies un et deux sont concernées particulièrement il faut le dire la stratégie "nématodes" qui au plus fort de l’été doit utiliser du confidor. La stratégie trois n’échappe pas à ce souci de protection des abeilles bien que les études en cours révéleraient des taux de résidus quasiment nuls ..... à suivre.

 Les trois stratégies sont concernées par ces dispositions :

"A l’exception des traitements effectués en cultures protégées non accessibles aux pollinisateurs, les inflorescences de tout palmier traité par pulvérisation foliaire ou traitement du sol avec des préparations insecticides à base d’imidaclopride ou en injection par des préparations insecticides à base de benzoate d’émamectine doivent être coupées et éliminées durant le traitement et à leur émergence durant l’année qui suit le traitement."

 Nous suggérons donc à l’association , de développer la plantation de plantes mellifères, mais également de solliciter la recherche pour qu’elle nous conseille des répulsifs d’abeilles que nous pourrions appliquer en foliaire ou en endothérapie ceci permettrait en cas de succès avéré d’obtenir la suppression du rabattage des inflorescences est donc une très substantielle économie d’argent.

Calendrier en Portofolio

Portfolio

Derniers articles

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

SNP à l’honneur dans TV AGRI

Un très grand merci à Jean-Paul Hébrard responsable de cette publication très connue dans le monde agricole, de nous avoir fait l’honneur d’être dans les premiers reportages de son magazine du biocontrole.
Jean-Paul HEBRARD, (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)