Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > Un parmi les usages de l’endothérapie

Un parmi les usages de l’endothérapie

dimanche 22 mars 2015 - Rédaction SNP

Nous voulons illustrer l’ampleur des applications possibles de l’endothérapie qui, progressivement, remplace certains traitements aériens, en particulier ceux mettant en œuvre des insecticides.

Dans la vidéo ci-dessous, il s’agit de divers fertilisants (documentation en annexe) sur fruitiers. Vous relèverez l’utilisation de cicatrisant en fin de traitement.
Avec nos stipes, les problèmes sont plus complexes car, comme chacun sait, ils ne cicatrisent pas mais se nécrosent. Il convient donc de traiter l’orifice d’injection immédiatement avec un fongicide-bactéricide, et de le protéger des entrées de pluie. On entend quelquefois dire qu’à raison de 2 ou 4 trous d’injection par an, le végétal perdrait sa résistance mécanique. Quand on voit qu’après les pires cyclones, les palmiers sont toujours debout.....!

On pourrait s’inquiéter davantage la circulation vasculaire de la sève à l’intérieur du stipe. Pour avoir observé de nombreux palmiers présentant des cavités importantes, on reste persuadé que ce risque n’est pas pour demain. Mais tout de même, sachant que l’expérimentation de Perpignan, conduite par le ministère ( Gilbert Chauvel Réfèrent ZNA), porte sur ce phénomène, on est tous très curieux des résultats.

On sait par ailleurs que des recherches très sérieuses sont effectuées en Italie pour trouver des moyens beaucoup plus softs d’injecter une substance. Il faut dire, qu’opérer avec une perceuse, a quelque chose d’assez moyenâgeux ! Syngenta y travaille, ainsi qu’ Arborjet, leader mondial de l’endothérapie ou "trunk injection".
Don’t panic, on peut miser sur la stratégie 3 sans risque.

 

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)