Accueil > Documentation > Entomologie > Un nouvel article de Michel Ferry

Un nouvel article de Michel Ferry

lundi 21 avril 2014 - Rédaction SNP

Revue FRUITS (Revues éditées ou coéditées par le Cirad) publication Cambridge Journals

Nous en avons pris connaissance intégralement mais pour d’évidentes raisons de copyright nous pouvons pas le publier sur le site.

 On peut cependant en donner le sens général ( extrait de l’abstract) Contrairement à un cliché très répandu, les palmiers sont tout à fait capables de « cicatriser » leurs blessures c’est le « processus du scellement » . L’injection chez les palmiers : depuis des dizaines d’années, cette technique est utilisée sans problème et avec une grande efficacité contre divers ravageurs, dont le charançon rouge des palmiers (CRP). Mais elle doit être limitée à des situations exceptionnelles soit pour faire face à la pullulation anormale d’un ravageur, soit dans le cadre de programmes d’éradication. Le principal intérêt des traitements par injection est préventif. Avec des insecticides à longue persistance, le nombre des traitements est réduit. Economie en temps et en argent permettant une prévention systématique. Nouvelles perspectives. Il est établi que des insecticides appliqués par injection étaient capables de protéger les palmiers avec seulement deux ou même un seul traitement par an. Cest un changement radical dans la mise en œuvre de programmes intégrés d’éradication du CRP, qui respecte mieux l’environnement.

 Nous invitons nos adhérents qui veulent en discuter plus abondamment de prendre contact téléphoniquement avec nous.

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)