Accueil > Documentation > Un nouvel article de L’INRA

Un nouvel article de L’INRA

dimanche 24 février 2013 - Rédaction SNP

Par Cécile Poulain - Catherine Foucaud-Scheunemann

MIS À JOUR LE 08/02/2013. PUBLIÉ LE 24/01/2013

3 référents scientifiques ( Bien connus de notre association)

Didier Rochat, UMR 1272 PISC, Centre Inra de Versailles-Grignon
Elisabeth Tabone, UE0348 UEFM Entomologie et forêt méditerranéenne, Centre Inra PACA
Michel Ferry, Estación Phoenix, 03201 Elche - Espagne

http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-plantes/Tous-les-dossiers/Palmiers-en-danger

 commentaires :

 Article grand public pour ceux qui débutent sur le sujet. On note en ce qui concerne la prévention la sortie mais qui n’est pas très prochaine d’une odeur artificielle de palmiers et des recherches sur les appâts visuels.

 On comprend bien qu’en ce qui concerne le CRP comme le PA le lutte biologique encore beaucoup de choses à prouver.

 L’endothérapie est fort heureusement évoquée elle devrait donner lieu de développement dans le cas des travaux de palm protect (???).

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)