Accueil > Documentation > Entomologie > Un nouveau guide pour nos abeilles

Un nouveau guide pour nos abeilles

samedi 17 juin 2017 - Rédaction SNP

 Ce n’est pas la première fois que nous publions sur l’intérêt de cultiver autour de nos palmiers des plantes melliféres , nectarifères et pollinifères.

 Ce guide qui vient de sortir est donc tout à fait précieux.

 Les trois stratégies de lutte contre le CRP utilisent plus ou moins des insecticides susceptibles de menacer l’activité des pollinisateurs. En ce qui concerne le paysandisia c’est absolument la même chose puisque le Spinosad bizarrement mentionnné UAB est réputé dangereux pour les abeilles.

 Il faut donc leur donner des opportunités de substitution autant ou plus attractives que les inflorescences de nos palmiers. Il y aurait déjà là un domaine de recherche. Pourquoi ne pourrions nous pas imaginer pour tenter de régler le quasi insoluble problème du rabattage des inflorescences par la pulvérisation d’un répulsif rémanent sur les dites inflorescences et la plantation au pied des stipes de plantes melliféres faciles à entretenir ? Nous pensons tous les arbres fruitiers qui sont d’excellents nectarifères mais délicats d’entretien.

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)