Accueil > Documentation > Entomologie > Un nouveau guide pour nos abeilles

Un nouveau guide pour nos abeilles

samedi 17 juin 2017 - Rédaction SNP

 Ce n’est pas la première fois que nous publions sur l’intérêt de cultiver autour de nos palmiers des plantes melliféres , nectarifères et pollinifères.

 Ce guide qui vient de sortir est donc tout à fait précieux.

 Les trois stratégies de lutte contre le CRP utilisent plus ou moins des insecticides susceptibles de menacer l’activité des pollinisateurs. En ce qui concerne le paysandisia c’est absolument la même chose puisque le Spinosad bizarrement mentionnné UAB est réputé dangereux pour les abeilles.

 Il faut donc leur donner des opportunités de substitution autant ou plus attractives que les inflorescences de nos palmiers. Il y aurait déjà là un domaine de recherche. Pourquoi ne pourrions nous pas imaginer pour tenter de régler le quasi insoluble problème du rabattage des inflorescences par la pulvérisation d’un répulsif rémanent sur les dites inflorescences et la plantation au pied des stipes de plantes melliféres faciles à entretenir ? Nous pensons tous les arbres fruitiers qui sont d’excellents nectarifères mais délicats d’entretien.

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Promenades en Vendée... initiation par FdP

pour se lancer....Adhérez à FdP .... et évidemment si vous ne l’êtes déjà, à SNP.
- http://www.fousdepalmiers.com/pages/fous-de-palmiers/banque-de-graines.html
- https://www.rarepalmseeds.com/

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)