Accueil > Documentation > Bio pesticides > Un inventaire pas forcément rassurant...

Un inventaire pas forcément rassurant...

mercredi 17 octobre 2018 - Rédaction SNP

L’éditeur égyptien HINDAWI nous livre un article bref qui attire l’attention sur le constat que les solutions naturelles sont pas toutes sans danger. Faut-il pour autant s’en désintéresser ? au contraire puisque la France comme l’Europe a décidé de proscrire toutes les solutions phytosanitaires chimiques. Rien n’est simple sauf de jeter l’éponge ......

Abtract :L’offre en insecticides naturels est constituée d’insecticides botaniques (par exemple, pyréthrines et azadirachtine), des insecticides microbiens (par exemple, Bacillus thuringiensis, Lecanicillium muscarium, abamectine et spinosad), huiles minérales et minéraux. La sélectivité et la sécurité des insecticides naturels ne sont pas absolus et certains des composés naturels sont toxiques et induisent des effets indésirablesaux animaux de laboratoire. Cela peut induire une hépatotoxicité, une insuffisance rénaletoxicité, hématotoxicité, toxicité pour la reproduction, neurotoxicité et stress oxydatif mais assi, une mutagénicité, une génotoxicitéet cancérogénicité chez les mammifères. Quelques insecticides naturels et les composés actifs des huiles essentielles sont classés dans les catégories Ib (Très dangereux) à U (Peu probable toxique). Par conséquent, tous les insecticides naturels ne sont pas sans danger et le terme« Naturel » ne signifie pas que les composés sont sans danger. Le terme « naturel » n’est pas synonyme de « bio »insecticides entièrement naturels acceptables dans l’agriculture biologique.

Sans doute serait-il souhaitable que la DGAL, l’ANSES, l’IBMA, le consortium public-privé se penchent également sur cette liste.


 

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)