Accueil > Représentation > Colloques > Colloque Dies Palmarum- Sanremo 5,6,7 dec. 2013 > Un grain de sable nommé Ferry

Un grain de sable nommé Ferry

samedi 7 décembre 2013 - Rédaction SNP

Contrastant avec l’ambiance d’un congrès animé et convivial (nous y reviendrons dans un papier postérieur ), Michel Ferry nous a fait part de son indignation au constat de la très faible place laissée par le congrès à la lutte contre CRP/ RPW et PA/ PM et donc, ne craignant pas la dramatique contradiction entre l’amour de ce végétal et l’abandon de la lutte contre ces ravageurs . À l’association tout en reconnaissant le travail de Claudio Littardi sur le palmier en méditerranée, nous partageons fondamentement le point de vue de Michel Ferry qui dit dans une déclaration à Sanremo news en substance ceci :

 " On sait que depuis longtemps que le contrôle de cet insecte nécessite la mise en place d’une stratégie globale en place, fondée sur la mobilisation des propriétaires, la formation, des traitements curatifs des palmiers infestés et, surtout, l’application de mesures préventives, et le traitement massif de tous les palmiers dans les zones infestées. Il a été démontré que c’est une bataille que vous pouvez gagner parfaitement en deux ou trois ans si elle est menée avec détermination et rapidité. J’espère que la ville de Vallecrosia prendre rapidement des mesures pour éviter de reproduire l’expérience désastreuse de ses voisins ".

Michel Ferry Direttore del centro di ricerca Phoenix, perito FAO, interviene sull’articolo relativo all’abbattimento di una palma infestata dal punteruolo rosso a Vallecrosia http://www.sanremonews.it/2013/12/04/leggi-notizia/argomenti/ventimiglia-vallecrosia-bordighera/articolo/allarme-punteruolo-rosso-a-vallecrosia-infestata-palma-via-roma-di-fronte-alle-poste-comune.html

"Come è possibile che i Comuni continuino ad adottare una strategia di controllo del punteruolo rosso di cui si sa da molto che è destinata all’insuccesso ? Il comune di Vallecrosia, in seguito alla scoperta di una palma infestata, ha appena reagito procedendo all’abbattimento di questa palma. Questo è esattamente così come Bordighera e San Remo hanno proceduto dal 2007. Si osserva oggi quanto questa misura, denunciata da cinque anni è erronea : il punteruolo rosso si è sparso trascinando sempre più l’infestazione in un numero elevato di palme al punto che l’eccezionale patrimonio è minacciato. Si sa da molto che il controllo di questo insetto necessita il collocamento in opera di una strategia globale, basato sulla mobilitazione dei proprietari, la formazione, la localizzazione precoce ed il risanamento delle palme infestate e, soprattutto, l’applicazione di misure preventive, includendo la cattura massiccia ed il trattamento di tutte le palme nelle zone infestate. È stato dimostrato che è una battaglia che si può vincere perfettamente in due o tre anni se è condotta con determinazione e celerità. Spero che il comune di Vallecrosia prenda velocemente delle misure per evitare di riprodurre l’esperienza disastrosa delle sue vicine".

Direttore Sanremo News 5/12/13

Portfolio

Derniers articles

20 mai, par Rédaction SNP

Prix Lions Club 2019 de l’innovation environnementale

Communiqué de M2 I life Science (Philippe Guerret President chez M2I Life Sciences)
"Très fier de notre partenaire la société Bioassays France qui a reçu le samedi 18 mai en la présence de monsieur Lionnel Luca Vice Président (...)

19 mai, par Rédaction SNP

FR 2 JT 13 h 17/05/19 (sujet n°10)

http://screencast-o-matic.com/watch/cqhqo0ThRR
Deux thèmes abordés :
1/ Utilisation de drones : vieille revendication de l’applicateur attitré qui l’a donc utilisé depuis deux ans dans le cadre d’une expérimentation. (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)