Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Un conseil municipal dynamique....

Un conseil municipal dynamique....

vendredi 27 septembre 2019 - Rédaction SNP

 Conseil municipal de Nice ce matin, à l’approbation

 

0.7 – Renouvellement du patrimoine arboré - Fourniture de 600 jeunes palmiers de variétés considérées comme plus résistantes au charançon rouge du palmier aux particuliers et copropriétés de la ville de Nice.

 

 Questions :

- au particuliers ?

- taille des stipes : si ceux sont les mêmes que sur la Promenade, des Phoenix dactylifera de 3-4 m à quel prix ? 250- 350 € pour ces quantités ? mais il s’agit de Syagrus romanzoffiana c’est une autre affaire. "Plus résistantes" n’est guère satisfaisant pour un tel investissement. Demandez aux pays du golfe qui n’ont que cette variété s’ils se moquent du charançon rouge du palmier !

- il est évident que ce type d’investissement n’est supportable que si la ville s’est dotée par ailleurs d’un plan de lutte intégrée conformément aux dispositions du nouvel arrêté du 25 juin. Ainsi comme pour la ville de Cannes on peut penser que le CROPSAV va très bientôt être saisi d’une demande de convention.

- Le danger du Paysandisia a-t-il été pris en compte par la ville ? à voir l’état des Chamaerops dans les jardins publics on a des doutes.

Derniers articles

28 mars, par Rédaction SNP

LETTRE D’INFORMATION ECOPHYTO-PRO N° 38, Mars 2020

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/123
Il faut particulièrement relever, triomphe des normes.......
Fiches réglementaires
Evaluation des produits phytosanitaires : référentiel BPE
Bonnes pratiques d’utilisation (...)

23 mars, par Rédaction SNP

Avantage comparatif SNP

A- Face à un très gros distributeur sur Internet......( dont on constate la puissance des cookies !!).
Pour la même quantité et en plus avec un bien meilleur piége MFT et une meilleure phéromone Ryncho Pro 120j , nous (...)

Edito

Edito de février 2020

20 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En cette période si extraordinairement troublée, quasiment impossible de faire la synthèse du mois précédent.
Toutes les manifestations programmées dans lesquelles nous avions prévu de défendre vos couleurs, sont annulées souvent sine die. En particulier le colloque de Cannes du 30 avril auquel nous avions travaillé avec la direction des espaces verts. Il est reporté d’un an.
Il faut (...)