Accueil > Documentation > L’assainissement mécanique > Un assainissement ....choc

Un assainissement ....choc

mardi 4 novembre 2014 - Rédaction SNP

Plusieurs choses nous intriguent dans cet assainissement spectaculaire. Trois ou quatre palmiers sont concernés en même temps, le palmier assaini ne manifeste aucun signe d’infestation, aucune palme n’a été conservée, l’échelle doit être longée et le grimpeur idem, enfin et surtout dans le protocole d’assainissement prévu dans l’arrêté il est indiqué soit du confidor soit une injection d’émamectine benzoate et pas des nématodes. 

Les images sont excellentes voilà une bonne utilisation des drônes....

Compte-tenu de la hauteur exceptionnelle le maintien de la protection plus le traitement fongicide seront difficiles. Pour nous c’est le risque principal.

Mais à part ça tous nos voeux de réussite ....

Pour des sujets si grands et de si grande valeur la micro-injection sera, espérons le, une solution véritablement miracle.

 

 

Derniers articles

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

18 avril, par Rédaction SNP

Une remarquable initiative...

https://www.valhor.fr/index.php?id=727
DU 15 AU 24 JUIN 2018
une semaine de promotion des pollinisations
SNP approuve à 1000% et a demandé le Kit communication. Ne nous voilons pas la face, nous devons gérer et (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)