Accueil > Réglementation > Veille technologique > Un acte manqué ?..... suite

Un acte manqué ?..... suite

vendredi 30 octobre 2015 - Rédaction SNP

Surprenant pavé de 130 pages dénommé "Analyse économique des espèces exotiques envahissantes en France" dans lequel il n’y a aucune ligne sur nos ravageurs qui semblent avoir plus la côte au ministère de l’Agriculture qu’à celui de l’Ècologie !!

 Plus étonnant encore, dans un tableau comportant des centaines d’espèces végétales notre cher Phoénix n’est rattaché à aucune région de France !!

 Un acte manqué qui explique beaucoup de nos déconvenues ? ça mérite un courrier...

Réponse ultrarapide et très documentée du chef de service de l’évaluation de l’économie et de l’intégration du développement durable au ministère de l’écologie. Nous en sommes très honorés. En voici les principaux éléments si nos adhérents sont intéressés nous leur feront communication du courrier complet.

L’enquête lancée dans cette direction ne précisait pas d’espèces prédéterminées. Visiblement les auteurs ont été très déçus de la mobilisation des acteurs malgré une diffusion à un très large éventail de fédérations de défense des organismes naturels.

 De façon extrêmement surprenante aucun des répondants de la région PACA n’a fait état du problème du charançon rouge pas plus que du papillon paysandisia. Donc aucune donnée. Nous avons fait part de notre surprise tout de même à DRAAF et FREDON PACA.

 Et le ministère de l’écologie de nous inviter à lui communiquer les éléments en notre possession. Pour une association de notre taille, il ne faut pas rêver !!!!

 On peut tout de même s’étonner aussi compte tenu de l’impact médiatique considérable des ravageurs de palmiers que les auteurs de ce rapport ne se soient pas auto-saisis de cette défaillance.

 In fine, ils avancent une explication de principe qui illustre tout de même les "contradictions " entre le ministère de l’agriculture et le ministère de l’écologie.

Ils précisent que l’enquête est réalisée par référence au règlement européen N° 1143/2014 qui certes concerne les organismes nuisibles mais pas ceux à l’encontre desquelles des mesures de lutte ont été prises qui sont coordonnées par le ministère de l’agriculture (??).

 dont acte.

Derniers articles

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

SNP à l’honneur dans TV AGRI

Un très grand merci à Jean-Paul Hébrard responsable de cette publication très connue dans le monde agricole, de nous avoir fait l’honneur d’être dans les premiers reportages de son magazine du biocontrole.
Jean-Paul HEBRARD, (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)