Accueil > Documentation > Autres ravageurs > Triste record pour notre pays...

Triste record pour notre pays...

samedi 22 mars 2014 - Rédaction SNP

La France est dans le top 5 des pays connaissant le plus d’espèces de ravageurs (source TVAGRI)

"The abundance of crop pests in developing countries may be greatly underestimated, posing a significant threat to some of the world’s most important food producing nations, according to research led by the University of Exeter....."
...."The largest numbers of crop pests were reported by the USA, followed by India, China, France and Japan. Island nations reported more pests than coastal and landlocked nations, and the number of pests increased slightly with rainfall."

Pourquoi ce triste record et comment remédier à ce mauvais classement ? on a bien une petite idée..... il faut investir massivement dans la recherche de solutions les plus protectrices de l’environnement.

 

 

Derniers articles

9 novembre, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)