Accueil > Documentation > Entomologie > Trichogramme contre paysandisia

Trichogramme contre paysandisia

vendredi 11 septembre 2015 - Rédaction SNP

http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=3272

Une communication de l’université de Liège. Avions déjà évoqué cette question dans un post en juin 2014*. Il est en effet très urgent de compléter notre arsenal contre ce papillon qui devient une menace majeure pour nos palmiers. Même si le dossier d’extension aux lépidoptères de l’EMAB Revive semble en bonne voie, il est parfaitement souhaitable et urgentissime que des solutions alternatives bio soient opérationnelles contrairement à la lutte contre le CRP.

"Le papillon du palmier a été accidentellement introduit en Méditerranée en provenance d’Argentine, et il a su s’adapter au climat et aux espèces de palmiers présents. Depuis 2001, nous avons observé de nombreux dégâts naturels (trous de galeries, déformations et torsions des troncs, dessèchement des palmes), et des impacts économiques de l’ordre de 100 M€ (pour contrôler ce ravageur et le charançon des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Olivier, 1790)). Les espèces de palmiers les plus attaquées en France, Italie et Espagne par ce papillon sont Chamaerops humilis (L., 1753), Trachycarpus fortunei ((Hook.) H.Wendl., 1863) et Phoenix canariensis (Hort. ex Chabaud, 1882).
Dans ce contexte, il est nécessaire de trouver une stratégie efficace et réalisable susceptible de réduire la population de ce ravageur, tout en respectant l’environnement et la santé humaine. Les méthodes alternatives actuellement disponibles sont chères et difficiles à mettre en place. Il est donc urgent de trouver et de développer un auxiliaire comme agent de contrôle biologique.
Dans le cadre du projet européen PalmProtect (2012-2014), notre objectif est de trouver des parasitoïdes oophages susceptibles de pondre dans les œufs du papillon.
Les trichogrammes sont connus pour le contrôle biologique de différentes cultures. De nombreuses souches de trichogrammes ont été testées dans cette étude sur des œufs du papillon selon une modalité. En condition contrôlée en laboratoire, certains trichogrammes ont réussi avec succès à parasiter les œufs du papillon. L’efficacité globale a été prise en compte au travers du nombre d’œufs avortés et parasités.
Ces résultats préliminaires étant marquants, il est nécessaire d’approfondir ces recherches. En effet, si l’étude du comportement du trichogramme sur palmiers donne de bons résultats, nous pourrions améliorer son efficacité et mettre en place une stratégie de lâcher. Le choix du parasitoïde oophage le plus efficace contre le papillon du palmier sera alors défini et la méthode de lutte développée.
Mots-clés : Oophage, parasitoides, parasitisme, palmier, papillon palmivore, trichogramme"

*http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article844

Derniers articles

26 janvier, par Rédaction SNP

Une approbation européenne en or.....

Après plusieurs années de production à destination de l’export, l’actif phéromonal du ver de la grappe des vignes, produit par M2i dans son usine de Salin (13), vient d’être autorisé en Europe et est désormais enregistré et (...)

26 janvier, par Rédaction SNP

Palm diseases and disorders diagnosis tool....

Même si cet outil impressionnant concerne beaucoup de palmiers qui prospèrent dans d’autres régions, il peut permettre à nos adhérents de découvrir les pathologies qu’ils ne connaissent guère. (...)

26 janvier, par Rédaction SNP

La problématique du CRP en Espagne

Rien de trés nouveau sous le soleil espagnol, sauf le rôle clé que joue le Beauveria Bassiana dans le contrôle des populations de CRP.
Actualidad científica Biología Blog Ecología
JUEVES, 23 ENERO, 2020 A LAS 10:00 por (...)

Edito

Edito de décembre 2019

27 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nos rencontres monégasques du 27 novembre ont donc été, sans fausse modestie, un succès. Force est cependant de constater que nous sommes les seuls à prendre ce type d’initiative, ce qui est extrêmement préjudiciable à notre cause car ceux qui ne veulent rien faire et ils sont légion, avancent qu’il n’y a pas, plus de problème !!
Un grand merci à Robert Castellana ( liste Phoenix) à la Principauté et (...)