Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Toulon, mon Toulon ...

Toulon, mon Toulon ...

dimanche 22 décembre 2013 - Rédaction SNP

Sur le port de Toulon, face à l’emblématique stade Mayol un palmier décapité qui crache des dizaines de cocons habités par des larves. Peu importe qu’il s’agisse d’un terrain municipal ou géré par la Chambre de Commerce le spectacle est affligeant. Quand des personnes publiques se montrent si peu à la hauteur, toute politique de lutte est perdue d’avance.

Triste démonstration qu’une totale reprise en main est absolument nécessaire. Au-delà de notre attente fébrile concernant la mise en œuvre de l’endothérapie, nous sommes inquiets de relever qu’aprés l’annonce le 12 juillet par la DGAL d’un pilotage au niveau des préfets de région nous n’ayons à ce jour pu lire que ceci :

arrêté du 9/12/13

"« Art. 3-1. ― Dans les régions infestées, un comité régional de pilotage chargé de coordonner à l’échelle régionale la mise en œuvre des actions à mener dans la lutte est institué sous l’égide du préfet de région. »

 En quasiment six mois cela ne force pas l’admiration.....

 

Portfolio

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)