Accueil > Réglementation > Les Copil, CROPSAV, AMI, AAP, DRAAF... > Top départ nouvelle région : MP/LR

Top départ nouvelle région : MP/LR

samedi 2 janvier 2016 - Rédaction SNP

La région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées est née officiellement le 1er Janvier . Composée de 13 départements c’est un territoire de plus de 70 000 kilomètres carrés représentant plus de 5 millions et demi de citoyens. La capitale de la nouvelle grande région sera à Toulouse mais on ignore encore le nom qui sera donné à cette super-région composée de départements très différents.
Certains directions administratives resteront à Montpellier, d’autres seront rattachées à Toulouse.

Premier point très important : le service régional de l’alimentation SRAL ( administration régionale de la direction générale de l’alimentation DGAL . La DGAL étant une des trois grandes directions du ministère de l’agriculture ) sera localisée à Toulouse c’est un très grand changement.

 La nouvelle présidente de région est Madame Carole Delga et le nouveau préfet de région resterait celui de la région Midi-Pyrénées, Pascal Mailhos.

 Pour en venir à notre association, rappelons qu’à l’occasion des élections régionales nous avons développé un lobbying très actif en PACA et en LR/MP. En ce qui concerne la première on peut simplement dire que la formule bien connue" nul n’est prophète en son pays" est absolument respectée ! http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1315 .......CQFD.

 Nous avons eu beaucoup plus de chances avec Carole Delga http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1322.  ; Tout en étant conscient les obligations de la présidente de cette énorme région en création, nous nous préparons à lui faire une proposition fin janvier au centre de laquelle figurera évidemment la création d’un comité de pilotage ravageurs de palmiers déjà prévu dans l’arrêté ministériel du 9 décembre 2013.

Nous profiterons des enseignements positifs mais tout autant de ceux qui le sont moins du fonctionnement du comité de pilotage CRP PACA. Sans entrer dans le détail nous approchons actuellement tous ceux qui dans la société civile ont des compétences et des motivations sur le sujet du palmier pour constituer un premier groupe de travail constitutiant.

Mais nous avons aussi dans nos cartons, des projets de financement concernant la recherche et développement sous maîtrise d’oeuvre d’instituts ou de bureaux d’études dédiés.

 

 

Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)