Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Tir sportif ou Smash les Paysansandisia à la peine

Tir sportif ou Smash les Paysansandisia à la peine

jeudi 29 juin 2017 - Rédaction SNP

Excellent papier de Var Matin- Draguignan Pays de Fayence qui nous rappelle fort utilement que le premier moyen de lutte contre ce lépidoptère est la capture qui demande de l’habileté, mais les tennisman et les chasseurs du Var n’en manquent pas. La photo atteste le taux d’infestation par ce magnifique papillon dont on rappelle qu’il pond 140 oeufs en très peu de temps. 

 Ce papier signifie aussi une prise de conscience du phénomène peut-être à la suite de notre conférence de Rocbaron *, commune avec la FDGDON83, qui a été largement relayée par Var matin.

Les ruraux semblent avoir une longueur d’avance sur les urbains, la compétition est lancée. Nous les incitons tous, pour être les mieux informés de la situation ainsi que de celle du charançon rouge du palmier à rejoindre notre association pour la modique somme de 10 €.

*https://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-bilan.html

Portfolio

Derniers articles

11 septembre, par Rédaction SNP

M2 I LS dans les 150 start-up...

.... qui vont révolutionner l’agriculture. Fiers de notre partenariat avec cette société pour la protection des palmiers.

9 septembre, par Rédaction SNP

SNP dans le BSV Corse

Fiers de constater que nos pièges multi funnel trap continuent d’être largement utilisés à plusieurs dizaines d’exemplaires associés à la phéromone proposée par M2 LS ( également cité pour la pyrale du buis).
Même en dehors des (...)

Edito

Edito d’âout 2020

2 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dans la droite ligne de l’édito précédent nous préparons avec le webmaster et le trésorier l’assemblée générale de septembre à laquelle seront conviés par Internet les 64 membres à jour de leur cotisation.
Vous connaissez mes intentions : lever le pied mais ne pas tout lâcher..... on ne brûle pas à ce qu’on a adoré , tel est notre état esprit que nous retrouvons à une autre échelle en miroir dans celui Philippe (...)