Accueil > Revue De Presse > Télématin : les palmiers de Noël

Télématin : les palmiers de Noël

dimanche 14 décembre 2014 - Rédaction SNP

 Toujours très sympathique une émission aussi emblématique traitant un sujet sur les palmiers. Cependant, impossible ne pas voir un hiatus entre l’extraordinaire engouement pour ce végétal et les terribles difficultés que nous rencontrons pour sauver ce qui reste encore de notre patrimoine palmiers. Le marché du palmier est dans sa quasi-totalité constitué par des importations. Nos contrôles aux frontières sont-ils suffisants ? Avons nous d’infaillibles moyens de détection ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Au risque de faire des mécontents ( quelques un de plus !) n’aurait-il pas fallu décider un moratoire de 10 ans sur les importations ?

Contrairement à d’autres (" silence ça pousse" en 2012) , l’émission ne fait pas l’impasse sur les ravageurs. Le risque Paysandisia archon Papillon palmivore considéré par les espagnols plus grave encore que celui du charançon est bien évoqué en insistant sur l’imperfection des moyens de lutte. Toutes les régions françaises sont atteintes, voir le post précédent sur l’Aquitaine. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=993

Des perspectives de recherche sont tracées = bactéries & champignons (ceux dont nous disposons ne seraient pas les bons ?)

Une dernière requête, cher Philippe Collignon, abandonnez le terme tronc pour celui plus juste de stipe, nous vous donnons rendez-vous au printemps prochain puisque vous avez eu l’amabilité d’accuser réception de notre mail de remerciement pour notre cause.....

 

Derniers articles

22 juin, par Rédaction SNP

Occitanie ....... c’est fini ?

Source le moniteur des TP. https://www.lemoniteur.fr/article/communes-fleuries-d-occitanie-perpignan-stimule-les-nouveaux-usages-4-4.822944
« La première année de mise en œuvre du Plan Canopée de la ville de Perpignan produit (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)