Accueil > Documentation > Les molécules de synthèse > Soyez des Pro (même si vous n’en êtes pas)

Soyez des Pro (même si vous n’en êtes pas)

dimanche 13 août 2017 - Rédaction SNP

 Beaucoup de nos adhérents sont devenus des spécialistes des ravageurs du palmier, ce qui les amène à utiliser des produits de tous labels ( EAJ, utilisable en agriculture biologique, agréés Biocontrole ...). Au-delà de toute considération réglementaire, la détermination et l’imagination des propriétaires de palmiers n’a souvent pas de limites.

Nous voudrions ici leur dire qu’il y en a cependant une ENORME, leur SANTÉ étant précisé qu’il ne s’agit pas d’un quelconque prurit mais bien d’un risque cancérogène qui rivalise avec celui des grands fumeurs ou de perturbations endocriniennes ou respiratoires. N’oubliez jamais qu’en attendant les miracles d’une lutte réellement biologique ( piégeage, auxiliaires, écologie chimique, bactéries, endophytes....) les produits sont létaux.

La réponse est dans l’utilisation scrupuleuse et systématique des EPI équipements de protection individuelle qui doivent vous transformer en fantassin de la guerre bactériologique ou à peu près......

Il y a sur Internet tout ce que vous pouvez souhaiter comme information en ce domaine. un lien

https://www.arvalis-infos.fr/se-proteger-par-des-equipements-de-protection-individuelle-@/view-12163-arvarticle.html

Quelques conseils :

- La porte d’entrée principale : la peau = ( gants, rinçage immédiat... pas de pulvérisateur à dos jamais étanche, un engin de mort !! ).

- Un masque panoramique voir le logo : le port de lunettes est notoirement insuffisant les gouttelettes entrent bien contact avec les yeux malgré les lunettes. Mettez le prix ; # 100 €.

- Bannissez les dérives, absence # complète de vent, les solutions doivent être portées et non projetées, douchage lent et non pulvérisation.

- Le rinçage à la parcelle des matériels, sans excès cependant pour éviter la nappe phréatique. N’oubliez jamais qu’une molécule à l’air libre et en plein soleil se détruit en quelques heures, et dans une nappe phréatique en 90 ans ou à peu près !!

Bon courage, soyez plus pros que les pros qui sont eux-même des gens responsables, et dont il faut s’inspirer.....

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)