Accueil > L’association > Vie de l’association > SNP english version ....

SNP english version ....

samedi 4 janvier 2014 - Rédaction SNP


L’association " Fous de Palmiers" détient le chapitre français de l’IPS ( International Palm Society). Une coquille typographique patronymique, l’oubli du visa de l’association" sauvons nos palmiers" rien pour ternir notre très grande satisfaction d’être présent dans le dernier numéro de la revue PALMS. Nous avons fait passer le message.
Au moment où nos palmiers sont en grand danger il existe une contradiction entre les objectifs de l’organisation phytosanitaire particulièrement en France, qui n’ont pas suffisamment tenu compte de l’arrivée des espèces envahissantes et la survie de notre patrimoine et de la biodiversité. La recherche de solutions alternatives est confiée un groupe de recherches européen Palm Protect Project dans lequel la France est représentée par l’INRA ( Monsieur Didier Rochat) et le CIRAD ( Madame Laurence Ollivier) aux côtés de nombreux autres centres de recherche européens https://secure.fera.defra.gov.uk/palmprotect/index.cfm
 C’est en quelque sorte une course contre la montre et nous sommes extraordinairement attentifs au résultat de leurs travaux.

Derniers articles

5 décembre, par Rédaction SNP

SNP référencée à l’Académie du Bio-contrôle

Énorme satisfaction de voir notre travail, associé à celui de Robert Castellana ( réseau des jardins botaniques) ainsi reconnu par l’Académie du Biocontrole et PBI.

5 décembre, par Rédaction SNP

FAO : la patte du chinois

très fort symbole.....
Le Directeur général de la FAO M. Qu Dongyu, lance l’Année internationale de la santé des végétaux.

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)