Accueil > Partenaires*Pro > Palm Protect > Service minimun pour le grand public ...

Service minimun pour le grand public ...

samedi 19 juillet 2014 - Rédaction SNP

A bit disappointed ..... pour un programme européen de trois ans impliquant 13 partenaires de 8 pays qui se termine dans quelques mois..... Le grand public reste sur sa faim d’autant que le chapitre Journal Publications est # le même.....

Deux N°, sur un recto-verso……en 3 ans UK Food and Environment Research Agency (Fera) ne risque pas le burnout ! Pour le reste nous sommes toujours aussi passionnés d’apprendre et de découvrir des nouvelles procédures, des découvertes, des nouveaux outils opérationnels au secours de nos palmiers.

Mais restons positifs, la démarche qui consiste à mobiliser tous les pays européens sur ce thème est en soi, exemplaire à condition bien sûr qu’elle ait une suite....

En attendant nous sommes dans les starting-blocks...


 

Nous notons la présence et surtout le dynamisme du cabinet de conseil espagnol Endothérapia Végétal * et l’association SNP de rêver ........ "pourquoi pas nous un jour " ???

 

http://www.endoterapiavegetal.com/fr/sobre_nosotros.html cette société possède une filiale en France depuis 2011.

 

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)