Accueil > Documentation > Entomologie > Séance hebdomadaire de l’académie d’Agriculture de France

Séance hebdomadaire de l’académie d’Agriculture de France

lundi 6 octobre 2014 - Rédaction SNP

Insectes ravageurs en agriculture et méthodes innovantes pour leur maîtrise

Cette session tenue en avril 2014 est pour nous d’un exceptionnel intérêt nous la publions avec l’accord de Monsieur Jean-Louis Bernard. Dans cette communication enrichie d’un podcast de plus de deux heures tous les grands aspects de la lutte contre les ravageurs sont abordés. Nous avons choisi de vous communiquer ces documents en l’état et tout de suite pour servir dans les débats qui viendront clôturer notre dernier atelier d’été.

On "enrage" de ne pas avoir connu plutôt cette très vénérable institution car nous aurions eu tout le loisir de poser des questions concernant l’éradication de nos ravageurs de palmiers. Les débats concernant la lutte autocide et les organismes génétiquement modifiés nous semblent d’une grande actualité.

 

http://www.academie-agriculture.fr/seances/insectes-ravageurs-en-agriculture-et-methodes-innovantes-pour-leur-maitrise?090414

 

 Nous allons nous attacher à créer des liens avec cette académie.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)