Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Savoir communiquer

Savoir communiquer

dimanche 28 juillet 2013 -

 le logo qui ne trompe pas.......

 Très intéressant ce film de l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès. Transmis par notre ami Serge Balen infatigable pécheur hauturier de charançon sur le net !

http://www.kwider.com/video-charancon-rouge-du-palmier-au-maroc,1059140.html

On ne peut pas s’empêcher de penser aussi aux immenses panneaux de rue rétro éclairés des Tunisiens. Cruel de constater qu’alors même que le charançon est chez nous depuis plus longtemps, la communication française reste disons-le " indigente". Le Ministère semble en être conscient et vouloir changer les choses....... acceptons en l’augure.

Notons enfin l’excellence place donnée à l’endothérapie dans l’exposé des moyens de lutte.
 NB : nous y apprenons deux mots : Chitinisé, de chitine substance organique qui constitue l’exosquelette des arthropodes ( la larve), Phoeniculture culture du palmier dattier.

Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)