Accueil > Revue De Presse > Sauve-qui-peut versus Sauvetage

Sauve-qui-peut versus Sauvetage

vendredi 21 décembre 2012 - Rédaction SNP

 Le Lien Horticole - décembre 2012 publie pour la présentation du colloque de Nice (AFPP/ Ville de Nice) un article intitulé "le travail de sauvetage des palmiers se poursuit" quel titre si éloigné de la réalité !!! alors que nous avons sous les yeux le spectacle de dizaines et des dizaines palmiers en train de mourir. Il ne s’agit pas de sauvetage mais de gestion de déchets. Les moyens de lutte dont nous disposons, leurs conditions de mise en œuvre ont conduit au pire scénario imaginé début 2012. La situation des phénix canariensis n’est plus sous contrôle. En fait de sauvetage, on se prendrait plutôt pour les passagers du Titanic ! Fin janvier 2012 nous avons tenu une réunion publique à Toulon avec Michel Ferry dans le titre était "peut-on encore sauver nos palmiers ?"..........!!

Derniers articles

18 octobre, par Rédaction SNP

Attention à la dérive réglementaire.....

deux illustrations récentes......
* liste des produits biocides
Le Premier ministre précise la liste des produits biocides qui ne peuvent pas être vendus en libre service à des utilisateurs non porfessionnels
Le (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !
La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Trop drôle .....la traduction automatique

Trouvé sur le site en l’état ...... en dehors de la forme il y a quelques bonnes vérités !
JARDINAGE Science
Moyens de combattre »Charançon de la paume »
9 octobre 2019 caroline rigondet
Contrôle chimique (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)