Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Les pratiques dans les autres pays > Rome surveille son CRP

Rome surveille son CRP

samedi 1er octobre 2016 - Rédaction SNP

 Il s’agit évidemment d’un produit phytosanitaire ( Confidor ou autres). Ce petit post pour rappeler à certaines communes que la stratégie 2, existe encore, qu’elle donne d’excellents résultats chez beaucoup de nos adhérents, que sa mise en œuvre implique des contraintes non négligeables particulièrement dans l’espace public comme la fermeture de jardin. Mais que c’est le prix à payer pour garder ses palmiers.

La préconisation de SNP serait plutôt à l’instar d’un nombre croissant de communes espagnoles, un traitement de base par endothérapie ( en France stratégique 3 ( produit Revive Syngenta)), maillage de pièges ( Chenese trap pour SNP) pour contrôler les populations de charançons, au-delà d’une certaine densité des captures application en soutien la stratégie 2 Confidor dont le recours restera limité.

 

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)