Accueil > Partenaires*Pro > FREDON > Rhynch’info n°16 : Une si triste réalité......

Rhynch’info n°16 : Une si triste réalité......

vendredi 22 avril 2016 - Rédaction SNP

 la FREDON France publie ce bulletin fort utile car couvrant la quasi-totalité des régions françaises concernées par l’infestation CRP.

PACA/ LR/Corse

 Le bilan est extrêmement sombre, 2015 une année catastrophique et le dernier département le plus riche en nombre et en qualité celui des Alpes-Maritimes est désormais frappé de plein fouet. Nous n’en sommes absolument pas surpris cela fait longtemps que nous tirons la sonnette d’alarme dans l’indifférence des pouvoirs politiques en place. Nous relevons :

* l’absence de statistiques de palmiers infestés. Trop, beaucoup trop, de chantiers non déclarés, ce qui est malheureusement inévitable (1) mais cela illustre la principale carence de la lutte obligatoire.

* Le suivi est confié un réseau de piégeage. Bonne pratique, sauf que mettre en place 138 pieges en PACA, une trentaine dans un seul département de LR, 24 en Corse et rien ailleurs, est une plaisanterie. En effet, c’est moins que le volume des ventes de nos pièges chinois à nos 330 adhérents. Il est évident qu’il faudrait mettre en place de 2000 pièges au minimum dans chacun des 3 départements Pyrénées orientales, Var, Alpes-Maritimes, 1000 dans les Bouches-du-Rhône et 500 dans les autres départements. Il semble par ailleurs utile d’organiser le piégeage monitoring d’ores et déjà en Midi-Pyrénées et en Aquitaine . Bien sûr, la charge de la gestion doit reportée sur les partenaires extérieurs, ce qui est déjà le cas, mais surtout sur les collectivités locales qui ont encore d’importants moyens de personnel (3) . Cela aurait constitué un objectif super minimaliste du comité de pilotage charançon PACA. Par ailleurs, des travaux sont en cours dans la recherche appliquée en France et en Europe dans la mise au point de piéges intelligents autonomes en gestion. Nous avons travaillé sur un projet de cette nature avec la société française , mais bien entendu il faut un financement.......... Enfin il n’est pas interdit d’huberiser la gestion des informations en mobilisant les propriétaires dotés de pièges et des phéromones à charge pour eux de déclarer par Internet les relevés.

 

(1) Une seule région le LR, continue de vouloir publier des statistiques de palmiers infestés. C’est une vraie gageure car là-bas comme ailleurs les propriétaires ont compris qu’en déclarant leur infestation ils ne pourraient plus s’occuper seuls de leur palmiers. Ce n’est cependant pas un bon calcul car les nématodes en curatif ne sont guère efficaces sauf début d’attaque et qu’une opération d’assainissement n’est pas à la portée de n’importe qui.

(2) ce chiffre n’a rien de farfelu. la région PACA représente 30 000 km² soit 3 millions d’hectares si l’on considère que les communes infestées représentent 5 % de cette surface 150 000 ha et une densité minimum d’un piège par hectare..... notre objectif de 4500 pièges n’en représente que 3 %.

(3) Savez-vous par exemple que dans le département des Alpes-Maritimes le SRAL service régional d’alimentation n’a que deux agents qui ont tellement de taches administratives qu’ils n’ont le temps de ne rien faire d’autre. En ce qui concerne la FREDON et pas d’antenne dans ce département. Et la Xylella fastidiosa est déjà là !

 

 

 

 

 

Portfolio

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)