Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > REVIVE Grande Braderie, avant.....

REVIVE Grande Braderie, avant.....

lundi 25 avril 2016 - Rédaction SNP

VAR MATIN, FR3 région...c’est parti.

Sans prévenir son réseau, ou ses partenaires ( accord tarifaire SNP) Syngenta décide de diviser par # 4 le tarif de son produit phare contre le charançon rouge palmier le REVIVE ( 72 €/ 258 €), dans le cadre d’un accord cadre sans contrepartie explicite avec la communauté d’agglomération Fréjus Saint-Raphaël CAVEM.

AMAZING !!!! Difficile de trouver pire pratique dans les annales du marketing, ou faut-il y trouver une surréaction aux échecs constatés lors de la dernière campagne d’injection (entre 10 et 20 % en moyenne) le produit REVIVE n’étant plus la solution idéale qu’on nous avait annoncé, pour l’éradication du charançon, Il vaut mieux en effet l’acquérir désormais à 72 € TTC pour pouvoir compléter la protection avec la stratégie 2 ( Confidor).

Nous attendons donc un réajustement spectaculaire du barème général, et pour nos adhérents du Var Est, leur prix devrait passer de 222 €-162 € TTC à 72 € TTC, du jamais vu.....complètement aberrant. Nul doute que ceux qui on fait traiter leurs palmiers depuis le 1er avril vont demander un remboursement du trop payé.

SYNGENTA serait très mal inspirée de justifier ce sacrifice financier par les potentialités en volumes traités. Quelle garantie le numéro vert d’une entité créée en 2014, la CAVEM, qui n’a jamais rien réalisé de tel , peut-elle raisonnablement donner dans un contrat de prestations de cette importance ? 4000 injections en moins de 2 mois ?? !! évidemment aucune.

 Mais puisque la CAVEM pense jouer le rôle de précurseur pour PACA ( 19/20 FR3 23/04), nous voudrions les ramener aux dures réalités du terrain juridique.

 - La DGAL, le SRAL ont toujours eu la même attitude qui est de ne privilégier aucune stratégie ni aucune firme en particulier. Quitter cette neutralité est extrêmement dangereux et ouvre la voie d’un contentieux.

- La CAVEM garantit de facto l’efficacité du traitement . C’est imprudent. Qu’elle se renseigne au moins un peu .... elle doit déjà l’avoir fait .....

- De l’argent public est utilisé pour le montage de cette opération ........privée pour l’essentiel ?

Revenons sur terre, fini de rêver, soyons sérieux tout cela va se terminer par un démenti de la firme...... Qui aura tout de même fait preuve d’un grand amateurisme.

FR3 REGION 19/20 https://www.dropbox.com/s/oek1vwv7jsih39g/FERRY%20SYNGENTA.mp4?dl=0

Portfolio

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

Your portable solution to detect RPW larvae in coconut palm trees

Nous connaissons le professeur Thrishantha Nanayakkara du King’s College London depuis 2015. Nous avions attiré votre attention sur ces travaux et même fait un petit don crowdfunding pour l’encourager. Espérons qu’il s’en (...)

17 août, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

15 août, par Rédaction SNP

Missions ANSES /Végétaux

Pas inutile, de prendre conscience de l’ampleur des missions de l’ANSES sur l’ensemble des problèmes de protection des végétaux.
Pour autant, et c’est la contrepartie de son autorité, l’agence doit sans doute être, encore plus (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)