Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > REVIVE Grande Braderie, avant.....

REVIVE Grande Braderie, avant.....

lundi 25 avril 2016 - Rédaction SNP

VAR MATIN, FR3 région...c’est parti.

Sans prévenir son réseau, ou ses partenaires ( accord tarifaire SNP) Syngenta décide de diviser par # 4 le tarif de son produit phare contre le charançon rouge palmier le REVIVE ( 72 €/ 258 €), dans le cadre d’un accord cadre sans contrepartie explicite avec la communauté d’agglomération Fréjus Saint-Raphaël CAVEM.

AMAZING !!!! Difficile de trouver pire pratique dans les annales du marketing, ou faut-il y trouver une surréaction aux échecs constatés lors de la dernière campagne d’injection (entre 10 et 20 % en moyenne) le produit REVIVE n’étant plus la solution idéale qu’on nous avait annoncé, pour l’éradication du charançon, Il vaut mieux en effet l’acquérir désormais à 72 € TTC pour pouvoir compléter la protection avec la stratégie 2 ( Confidor).

Nous attendons donc un réajustement spectaculaire du barème général, et pour nos adhérents du Var Est, leur prix devrait passer de 222 €-162 € TTC à 72 € TTC, du jamais vu.....complètement aberrant. Nul doute que ceux qui on fait traiter leurs palmiers depuis le 1er avril vont demander un remboursement du trop payé.

SYNGENTA serait très mal inspirée de justifier ce sacrifice financier par les potentialités en volumes traités. Quelle garantie le numéro vert d’une entité créée en 2014, la CAVEM, qui n’a jamais rien réalisé de tel , peut-elle raisonnablement donner dans un contrat de prestations de cette importance ? 4000 injections en moins de 2 mois ?? !! évidemment aucune.

 Mais puisque la CAVEM pense jouer le rôle de précurseur pour PACA ( 19/20 FR3 23/04), nous voudrions les ramener aux dures réalités du terrain juridique.

 - La DGAL, le SRAL ont toujours eu la même attitude qui est de ne privilégier aucune stratégie ni aucune firme en particulier. Quitter cette neutralité est extrêmement dangereux et ouvre la voie d’un contentieux.

- La CAVEM garantit de facto l’efficacité du traitement . C’est imprudent. Qu’elle se renseigne au moins un peu .... elle doit déjà l’avoir fait .....

- De l’argent public est utilisé pour le montage de cette opération ........privée pour l’essentiel ?

Revenons sur terre, fini de rêver, soyons sérieux tout cela va se terminer par un démenti de la firme...... Qui aura tout de même fait preuve d’un grand amateurisme.

FR3 REGION 19/20 https://www.dropbox.com/s/oek1vwv7jsih39g/FERRY%20SYNGENTA.mp4?dl=0

Portfolio

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)