Accueil > L’association > Vie de l’association > Réunion publique à CARRY LE ROUET (13)

Réunion publique à CARRY LE ROUET (13)

vendredi 14 décembre 2012 - Rédaction SNP

A l’initiative du délégué départemental Bouches-du-Rhône de l’association Antoine De Tâta réunion publique le 10 décembre salle le Grand Bleu.

Présidence Mr Montagnac premier adjoint, co-animation Frédon / Sral.

Tous les participants ont été informés de la gravité de la pandémie CRP. ( Charançon rouge ) PA( Papillon palmivore). La réglementation applicable a été rappelée en détail . L’association a fait un état précis des méthodes de lutte et des perspectives d’évolution.

L’association a demandé aux particuliers de se mobiliser avec la dernière des énergies pour sauver leur patrimoine. Elle a salué les initiatives de ceux qui ne baissent pas les bras, qui aux côtés de leurs entrepreneurs agréés, continuent d’améliorer les procédés de lutte avec comme seule et impérative limite le respect des produits phyto autorisés en France.

Portfolio

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)