Accueil > Représentation > La politique locale > Réunion d’information de Menton du 20 Février 2015

Réunion d’information de Menton du 20 Février 2015

jeudi 26 février 2015 - LEGROS Claude



Nous remercions la Commune de Menton pour cette réunion très instructive du 20 Février dernier, dans la belle salle du Conseil de la mairie de Menton, organisée à l’initiative de Mr le Député-Maire JC. Guibal, et Mr F. Roturier en charge des Espaces Verts.

Le but était d’informer les administrés, propriétaires de palmiers, sur la problématique du Charançon Rouge du Palmier et des dangers qu’il représente.

Il faut noter, tout d’abord, le mérite de l’organisation d’une telle réunion, car beaucoup d’autres communes devraient s’en inspirer.


Ceci dit, nous regrettons quand même une certaine orientation, biologique, pour tout dire, de l’information délivrée, laissant paraître aux propriétaires, que le seul moyen de traitement possible est biologique, dans le cas présent, via l’utilisation de Nématodes, alors que l’arrêté de Juillet 2010 :(http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article767) prévoit et décrit clairement 3 stratégies.


Une revue de ces trois stratégies lors de cette réunion aurait été sûrement plus bénéfique aux spectateurs venus chercher une information concrète relative au problème qu’est le leur aujourd’hui, qu’une présentation dans le détail, d’un traitement, le Beauveria Bassiana, qui pour l’heure n’en n’est qu’au stade de tests, n’a pas encore d’agrément au niveau Européen, lequel est prévu, si tout va bien, pour 2016, et encore moins d’AMM au niveau Français.


Les propriétaires, clairement informés en toute objectivité, pourraient ainsi faire leur choix en fonction de leurs propres critères. C’est ce que la Fredon, et le SRAL ne manquent pas de faire.


Rappelons-le, la situation des palmiers est grave, et les particuliers ont besoin de solutions immédiates, pour une mise en oeuvre rapide, dès ce printemps.


SNP privilégie les solutions qui marchent, ou qui ont une très forte chance de marcher. Nous sommes au-dessus des querelles "bio-phyto", ce qui nous importe, c’est de sauver les palmiers.


Nous réalisons une veille technologique, et au vu des informations rapportées par nos moteurs de recherches, les solutions biologiques ne sont pas du tout à la hauteur dans cette lutte, c’est la raison pour laquelle la Stratégie 3 (micro injection) de l’arrêté de 07/2010 a notre préférence.

Encore une fois, il faut féliciter cette initiative de la part de Menton, et nous espérons qu’elle fera de nombreux émules, et que SNP sera invité.


 

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Cette fascinante beauté maléfique....

Apprenons à le connaitre, il est superbe et tellement magnifique on ne lui en veut pas, mais il faut le circonvenir impérativement....

23 février, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le bio contrôle.....

Le ministère vient de publier cette note qui nous a semblé à la fois simple et claire. Il faut partir de définitions simples pour bien comprendre les enjeux.
D’emblée la notion de contrôle, d’équilibre plutôt que d’éradication (...)

21 février, par Rédaction SNP

Une proposition de loi à suivre....

En ce qui concerne nos ravageurs de palmiers, le problème lancinant est celui de l’impérieuse nécessité de faire disparaître les foyers qui ne sont plus susceptibles de traitements curatifs. On s’est souvent interrogé sur les (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)