Accueil > Représentation > Colloques > Colloques AFFP > Colloque de Nice janvier 2013 > Retour de Colloque (7) l’endothérapie

Retour de Colloque (7) l’endothérapie

lundi 25 février 2013 - Rédaction SNP

Cette conférence très savante a retenu l’attention de tous les participants. L’étude Weiner et Liese (1995) montre clairement que les palmiers présentent des moyens de cicatrisation. Cette étude a permis de mettre en évidence les mécanismes cicatrisation du stipe.
Cet avis est confirmé par celui de l’ANSES du 3 avril 2012 "Le mode d’application par injection de produits de ce traitement contre le charançon rouge dans le stipe du palmier est de nature à rendre négligeable l’exposition des personnes vivant ou circulant au voisinage "des palmiers traités ainsi que celle des organismes de l’environnement, notamment les pollinisateurs.".

Le consensus semble se faire et c’est déjà un point fondamental sur la cicatrisation. Reste le problème de la circulation de molécules dans le parenchyme qui est un sujet qui mérite sans doute des études complémentaires.

 On peut néanmoins affirmer que les retours d’expérience de nos confrères étrangers sont suffisamment positifs pour autoriser la généralisation de cette pratique compte tenu de l’urgence provoquée par la situation phytosanitaire désastreuse comme par l’impossibilité de maintenir en ZNA des traitement aériens.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)