Accueil > Représentation > Colloques > Colloques AFFP > Colloque de Nice janvier 2013 > Retour de Colloque (5) CRP Stratégie de lutte de la Ville de Valence (...)

Retour de Colloque (5) CRP Stratégie de lutte de la Ville de Valence (Espagne)

lundi 4 février 2013 - Rédaction SNP

Certainement, l’un des meilleurs exposés du colloque de Nice.

 Précis, très pratique, sans langue de bois reconnaissant des erreurs mais aussi nous rendant l’espoir par les résultats très encourageants d’ores et déjà enregistrés.

 Enormément de choses à apprendre de cette intervention.

L’évocation détaillée de la technique d’assainissement mécanique, technique mise au point en 2007 par le centre de recherche de la « Station Phoenix » à Elche dirigée par Michel Ferry a été pour nous une grande satisfaction considérant le rôle que Michel Ferry a joué dans la création même de notre association. Une des bien trop rares occasions où ce colloque a reconnu l’éminente contribution de Michel Ferry à la lutte contre les ravageurs du palmier.


Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)