Accueil > Poésie & Littérature & Culture & Art de Vivre > Ressusciter le phoenix .....

Ressusciter le phoenix .....

jeudi 31 mars 2016 - Rédaction SNP

 Très intéressante initiative de David Ruffray de TROPICANA FLORE qui comme à son d’habitude veut positiver, proposer des solutions lorsque l’irréparable est atteint et donner en quelque sorte une seconde vie à ce végétal prestige. bravo !

 

ROQUEBRUNE SUR ARGENS / TROPICANA FLORE signe un partenariat avec Willy Niodo, sculpteur à la tronçonneuse, pour résoudre le délicat problème de préjudice environnemental des palmiers malades ne pouvant plus être traités pour être sauvés.

TROPICANA FLORE transforme le problème sanitaire des palmiers malades en projet artistique

TROPICANA FLORE pépinière spécialiste du traitement des palmiers malades, de l’élagage et des espaces verts, innove dans le recyclage des palmiers qui ne peuvent pas être sauvés par les méthodes de traitement curatif actuelles. David Ruffray, dirigeant de Tropicana Flore, a déjà procédé au traitement et au sauvetage de milliers de palmiers depuis 2003. Certains ayant été atteints par le papillon Paysandisia Archon, et, depuis 2007, beaucoup plus souvent atteints par le charançon Rhynchophorus ferrugineus.

Il précise : » il y a des cas dans lesquels on ne peut plus rien faire et il est obligatoire de procéder légalement à un abattage. Et on sait combien les palmiers atteints ou abattus constituent un préjudice environnemental dans notre patrimoine végétal méditerranéen. La sculpture sur palmier permet de trouver une alternative, on ne conserve qu’une section de la partie saine du stipe qui de toute façon ne pourra jamais repousser ; on dispose alors d’un espace revalorisé et artistique « 

Sur un plan plus technique et économique, David Ruffray reprend : » dessoucher un palmier, ça a un coût de l’ordre de 600 à 1800 euros TTC. Si on coupe à ras, c’est non seulement laid mais c’est surtout implantable ! Si on ajoute qu’il y a des endroits inaccessibles à des engins et/ou qui nécessitent de toucher à de la maçonnerie, des dallages de milieux de piscine ou des patios, c’est très compliqué à gérer. Une souche de gros phoenix peut occuper 2m à 2m50 de diamètre et 1,5 à 2m de profondeur soit un poids entre 1,5 tonne et 4 tonnes avec un mètre linéaire de tronc entre 500 et 800 kg suivant les variétés de palmiers. La solution de la sculpture minimise les coûts et assure une revalorisation de l’espace : cela intéresse les villages de vacances, les villes et autres collectivités, les entreprises et les particuliers. Avec Willy Niodo, c’est autour de l’idée de tester la sculpture sur palmiers que l’on s’est rencontrés, c’est une réussite, nous et nous avons décidé d’en parler !

Willy Niodo ajoute :  » le plus difficile, c’est pour les gens d’imaginer leur palmier sculpté. Ma façon de travailler, c’est de proposer des croquis, soit sur un début d’idée que la personne me donne, soit sur une ou plusieurs idées que j’apporte. J’ai toujours eu un bon coup de crayon, et les artistes du village d’où je viens me disaient que j’avais le volume dans l’œil. Quand je me suis mis à la sculpture sur troncs d’arbre avec ma tronçonneuse, c’est venu très vite. Je prends mon inspiration dans les musées parisiens comme le Louvre, le musée d’Orsay, le musée Rodin… J’ai déjà réalisé des dizaines de sculptures dont la plus grande atteint 12 mètres en région parisienne. Pour les palmiers, j’ai pu faire de belles réalisations et il n’y a pas vraiment de limites à l’imagination. »

A propos de Willy Niodo, sculpteur
Depuis cinq ans, suite à un accident de travail lorsqu’il était bucheron/élagueur, Willy Niodo s’est  » reconverti  » dans la sculpture à la tronçonneuse. Sa spécialité ? Sculpter des troncs d’arbre restés enracinés. Tout a commencé par une commande d’un ami à la montagne qui lui a demandé de sculpter un ours dans un gros frêne qu’il a fallu couper parce qu’il allait tomber : Willy a pu continuer à réaliser ce genre de sculptures et de nouvelles idées sont venues… Dans les Yvelines, Willy a réalisé la plus grande sculpture actuelle en France d’une hauteur de 12 m. Il est bien entendu que les arbres sculptés sont des arbres morts : les sculpter c’est leur donner une seconde vie. www.willysculptures.fr

A propos de Tropicana Flore
Vaste pépinière au pied du Rocher de Roquebrune, l’entreprise TROPICANA FLORE, habilitée dans la lutte contre les ravageurs de palmier et détentrice du certificat phytopharmaceutique, spécialiste reconnu dans le sauvetage des palmiers dans le Var et les Alpes Maritimes, a signé un contrat en mai 2014 avec Syngenta afin de pouvoir assurer les traitements préventifs les plus efficaces dans la lutte du charançon rouge par micro-injection d’emamectine benzoate (REVIVE). www.tropicanaflore.com– tropicanaflore@gmail.com
1074, route de la Maurette – 83520 Roquebrune sur Argens – Tel / Fax : 04 94 45 35 10

 

 

Derniers articles

9 novembre 2020, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre 2020, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre 2020, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre 2020, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)