Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Le Parlement Européen et Commission > Réponse au (faux naïf), député La Via..

Réponse au (faux naïf), député La Via..

samedi 6 décembre 2014 - Rédaction SNP

Le 1er octobre le post suivant relatait la question d’un député italien

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article927

et voici la réponse de La commission

Answer - Red palm weevil - E-006837/2014 07-11-2014 06:10 AM EET Commission response See question(s) : E-006837/2014 Source : © European Union, 2014 - EP

Il n’est pas sûr que le député Giovanni La Via (PPE) soit comblé par cette réponse..... pas plus que nous d’ailleurs . Nous sommes légitimes à attendre des résultats plutôt que des promesses. Mais cette réponse donne des pistes que nous allons nous attacher à suivre jusqu’au Parlement européen * . Nous attendons la publication du debriefing Palm Protect research project, mais disons le tout de suite, soyons prudents.

 

* dans un premier temps nous allons solliciter nos députés Renaud Muselier et Françoise Grossetête

Parliamentary questions
29 October 2014
E-006837/2014
Answer given by Mr Borg on behalf of the Commission

Emergency measures to control the entry and spread into the EU of red palm weevil, also known as Rhynchophorus ferrugineus (Olivier) are in place (Decision 2007/365/EC(1)). In 2010 the Commission amended this decision, providing stricter measures. According to this decision, the import and internal movement within the EU of susceptible host are subject to specific requirements in order to prevent further introduction into the EU and spread of the pest. Furthermore, this decision also set out specific measures in order to eradicate or contain the pest in the areas where it is known to be present.

The Palm Protect (www.palmprotect.eu) research project currently funded by the EU Seventh Framework programme (FP7) is tackling the eradication and containment of the red palm weevil. The project aims at early detection of the pest by means of aerial imaging, acoustic and thermal devices, trained dogs, and new types of insect traps. Solutions for control of the pest are sought by a search of new biological control agents, improved injection devices of pesticides and proper disposal of the infected material. It will take time to put these control measures in place but early developments look promising.

Depending on recommendations coming out of the project, further research on related issues may be considered under the Horizon2020 research programme.

The Commission is currently discussing with Member States a possible revision of the mentioned emergency measures, knowing that currently this organism is present already in the major part of the endangered area.

(1) OJ L 139, 31.5.2007, p. 24.

Last updated : 6 November 2014 Legal notice

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)