Accueil > L’association > Vie de l’association > Rendons à César...........

Rendons à César...........

mercredi 16 avril 2014 -

La nouvelle de l’autorisation du Revive nous a plongés dans l’euphorie, il nous a semblé, sans crier victoire, qu’à tout le moins le charançon avait pris un bon coup dans les élytres, mais depuis, la rumeur nous fait craindre de ne pas pouvoir traiter nos palmiers aussi simplement et à un coût aussi raisonnable que nous le pensions…

En attendant savourons ce moment qui récompense les membres de notre association pour ses efforts constants et profitons-en pour insister sur le rôle fédérateur et crucial de Michel Ferry dans cette bataille. En effet, C’est à lui et à son équipe que l’on doit, après l’autorisation de l’assainissement des palmiers infestés, l’acceptation par le Ministère de la technique d’injection jusqu’à présent interdite de manière absolue en France. C’est également sur la base de résultats expérimentaux de cette équipe que l’autorisation de mise sur marché de l’EMA a été obtenue.

Rendons à César…

Colette Pietra-Taliercio membre du bureau de SNP

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)