Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Rencontre avec Gaston Franco

Rencontre avec Gaston Franco

lundi 3 décembre 2012 - Rédaction SNP

 Ce jour, nouvel entretien avec le député européen toujours aussi actif sur la défense de la biodiversité. Gaston Franco est très attentif à l’évolution du CRP et du PA dans les régions PACA et LR et il s’en inquiète beaucoup.

Il nous confirme que si la France est aussi mal dotée en financement européen dans la lutte contre ces deux dévastateurs elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même pour avoir négligé de déposer à temps les demandes de financement.

La commission réfléchit actuellement à assouplir les règles d’éligibilité pour attraper les mauvais élèves de notre espèce. Gaston Franco souhaiterait beaucoup que dans chacun des départements un élu ( peu importe l’étiquette) devienne son interlocuteur privilégié pour faire avancer les dossiers au niveau européen.

Nous pensons qu’il serait bon que les présidents des conseils généraux concernés se penchent enfin sur cette question. Mais il est aussi évident, qu’elle engage aussi la responsabilité des présidents des régions PACA et LR et de tous les échelons de l’appareil d’État.

Lorsqu’il y a une telle confusion dans les responsabilités, une volonté politique supérieure doit s’imposer.

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)