Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > Rassurez-vous il ne s’est pas pendu avec....

Rassurez-vous il ne s’est pas pendu avec....

jeudi 26 février 2015 - Rédaction SNP

Dans le climat de travail très lourd qui est le nôtre actuellement, il n’est pas interdit de s’amuser un peu, sans méchanceté aucune, au détriment du sénateur Joël Labbé, furieux du rejet massif, avec l’appui du gouvernement, d’une proposition encore plus radicale sur les pesticides, où, compte tenu de l’état fringant de notre économie et de notre agriculture, il voulait aller encore plus loin que l’Europe.....

Pour protester contre le « verrouillage » des votes sur sa proposition de résolution pour interdire des insecticides à l’origine de la mort des abeilles, le sénateur écologiste Joël Labbé a retiré sa cravate dans l’hémicycle. Elle est obligatoire.

Coup de colère. Alors qu’il était à la tribune de l’hémicycle du Sénat, le sénateur écologiste Joël Labbé a enlevé sa cravate. Un geste de protestation. La cravate est obligatoire pour les hommes en séance publique. Sans, il est impossible de rentrer. Le sénateur Europe Ecologie-Les Verts défendait sa proposition de résolution sur un moratoire européen sur les insecticides néonicotinoïdes, à l’origine de la disparition des abeilles. Elle a été massivement rejetée par le Sénat. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a appelé à rejeter la résolution. Elle n’a pas de caractère contraignant ou législatif.

« J’en ai dérangé un certain nombre par la demande de ce scrutin public, pour que chacun vote en son âme et conscience », a lancé le sénateur du Morbihan. « L’esprit de cette maison commence à me déranger. Il y a des symboles. Parfois, il faut poser des actes, Madame la présidente. La cravate est obligatoire ici. J’ai fait des efforts, je n’avais pas l’habitude de la porter. Maintenant je ne suis plus dans l’esprit du Sénat qui règne actuellement. Et la cravate, je vais la tomber. Je ne la porterai plus ici », a lancé Joël Labbé tout en enlevant sa cravate. « Quand à vous, vous pouvez continuer de ricaner » a-t-il terminé en regardant sur la droite de l’hémicycle.

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)