Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > Rassurez-vous il ne s’est pas pendu avec....

Rassurez-vous il ne s’est pas pendu avec....

jeudi 26 février 2015 - Rédaction SNP

Dans le climat de travail très lourd qui est le nôtre actuellement, il n’est pas interdit de s’amuser un peu, sans méchanceté aucune, au détriment du sénateur Joël Labbé, furieux du rejet massif, avec l’appui du gouvernement, d’une proposition encore plus radicale sur les pesticides, où, compte tenu de l’état fringant de notre économie et de notre agriculture, il voulait aller encore plus loin que l’Europe.....

Pour protester contre le « verrouillage » des votes sur sa proposition de résolution pour interdire des insecticides à l’origine de la mort des abeilles, le sénateur écologiste Joël Labbé a retiré sa cravate dans l’hémicycle. Elle est obligatoire.

Coup de colère. Alors qu’il était à la tribune de l’hémicycle du Sénat, le sénateur écologiste Joël Labbé a enlevé sa cravate. Un geste de protestation. La cravate est obligatoire pour les hommes en séance publique. Sans, il est impossible de rentrer. Le sénateur Europe Ecologie-Les Verts défendait sa proposition de résolution sur un moratoire européen sur les insecticides néonicotinoïdes, à l’origine de la disparition des abeilles. Elle a été massivement rejetée par le Sénat. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a appelé à rejeter la résolution. Elle n’a pas de caractère contraignant ou législatif.

« J’en ai dérangé un certain nombre par la demande de ce scrutin public, pour que chacun vote en son âme et conscience », a lancé le sénateur du Morbihan. « L’esprit de cette maison commence à me déranger. Il y a des symboles. Parfois, il faut poser des actes, Madame la présidente. La cravate est obligatoire ici. J’ai fait des efforts, je n’avais pas l’habitude de la porter. Maintenant je ne suis plus dans l’esprit du Sénat qui règne actuellement. Et la cravate, je vais la tomber. Je ne la porterai plus ici », a lancé Joël Labbé tout en enlevant sa cravate. « Quand à vous, vous pouvez continuer de ricaner » a-t-il terminé en regardant sur la droite de l’hémicycle.

Derniers articles

16 janvier, par Jean-Marie Frizzole, Rédaction SNP

Gouvernement aux maires : attention pour utiliser des drones

https://m.nextinpact.com/news/105973-le-gouvernement-met-en-garde-maires-qui-voudraient-utiliser-drones-contre-fraude-fiscale.htm
Le député Masson n’est pas récompensé de son opiniâtreté puisque le ministre de la Cohésion des (...)

16 janvier, par Rédaction SNP

Pays des Alpes-Maritimes : Magazine hebdomadaire d’information

Ce magazine hebdomadaire très connu dans le département nous fait l’honneur d’un article sur nos rencontres de Monaco du 15 décembre conduites par Listephoenix associée aux "Fous de Palmiers" et SNP. Nous en remercions (...)

11 janvier, par Rédaction SNP

Le feuilleton niçois, nouvel épisode

La mairie de Nice ( et Nice-Matin) se rendent donc à l’évidence la ville ne respecte pas la réglementation ( voir portfolio).
Christian Estrosi peut toujours interpeller Nicolas Hulot, pourquoi ne l’a-t-il fait plus tôt ? (...)

Edito

Edito de décembre 2017

5 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dernier édito de l’année, date limite pour commenter un événement phare de 2017 : l’important rapport de l’ANSES sur la politique conduite par la communauté d’agglomération CAVEM (Var Est) dans la lutte contre le CRP. Nous l’avons publié dès sa sortie le 8 décembre, en annonçant que nous réservions nos commentaires pour laisser aux responsables de la CAVEM le temps de faire les leurs. (...)