Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Rapport Anses sur l’action collective CAVEM

Rapport Anses sur l’action collective CAVEM

vendredi 8 décembre 2017 - Rédaction SNP

https://www.anses.fr/fr/system/files/SANTVEG2017SA0035Ra.pdf

Reçu il y a quelques minutes de notre ´chalutier’ MENTION nous le publions en l’état. Nos commentaires dans l’esprit de ne pas perturber les observations que pourrait formuler la CAVEM sur ce rapport :

       Nous voudrions simplement exprimer notre satisfaction, en constatant que les critiques nous avions émises lors de notre audition sur la stratégie commerciale de la firme Syngenta ont bien été reprises, ce qui leur fera peut-être regretter de ne pas nous avoir écouté en 2016.

 Les commentaires sur le piégeage considéré ici comme insuffisant pour être significatif vont également tout à fait dans notre sens. Nous avons relevé une indication normative du 8 et 10 pièges par hectare, densité, confirmée par nos amis tunisiens, à partir de laquelle on peut faire chuter les populations de CRP de manière significative.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)